Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La menace h’ratine ou la dernière ruse d’Aziz…


A.O.S.A
Mardi 8 Mai 2012 - 00:30


La menace h’ratine ou  la dernière ruse d’Aziz…
Voilà, tous les leaders h’ratines sont désormais unanimes pour dénoncer la réaction du pouvoir face à Birame. Il ne manquait que Messoud, il a fini par ouvrir les yeux et menacer le pouvoir de sortir de sa réserve face à la volonté manifeste du pouvoir de malmener les h’ratines. Ne parlons pas de Samory Ould Beye qui déclare « la guerre » aux beïdanes du système selon les mêmes termes que Birame.
 
Samory n’y va pas par quatre chemins en parlant d’une société arabo-berbère qui s’est servie du Saint Coran non pas pour élever les âmes mais pour réduire à l’esclavage des esclaves de Dieu.
 
L’affaire Birame tourne mal, très mal. Aziz plus ignorant que jamais, entouré de conseillers soit hypocrites soit ignorants comme lui, Aziz a plongé corps et âme dans cette voie damnée à savoir accuser Birame de blasphème à grand renfort d’intoxication de masse via tous les organes de propagande du pouvoir.
 
C’est impossible que Ould Dedew, qu’on appelle dans le milieu le « disque dur » tellement machallah sa mémoire est puissante, puisse ne pas en savoir autant que Cheikh El Mehdi qui brisa l’omerta de l’hypocrisie des savants politisés face au cas Birame. De même c’est impossible que les intellos de Tawassoul soit aussi ignorants qu’Aziz le francophone avéré. Aussi on peut se demander si ces gens de tawassoul n’ont pas laissé Aziz s’enfoncer tout seul car de toute façon la Mauritanie est la nourrice de plusieurs courants religieux que Ould Dedew ne peut affronter que du bout des lèvres car il ne s’agit pas d’ignorants.
 
Toujours est-il que mis à part quelques fanatiques qui ne lisent rien, l’affaire Birame a fait du chemin depuis l’incinération des fameux livres. Le pouvoir, via l’AMI, a beau faire, les condamnations espérées venant du monde musulman ne serait-ce que malékite n’ont pas donné d’écho à la propagande du pouvoir mis à part la maison de Fatwa égyptienne qui n’engage comme les promesses que la poignée qui l’écoute… Ah ! si ! De la Gambie aussi, vint un petit message d’on ne sait trop qui…
 
Toutefois Aziz est allé trop loin devant le peuple fanatisé ! Comment peut-il faire machine arrière ? Tout ce qu’il peut faire c’est gagner du temps mais plus il tarde plus la fatwa de Cheikh El Mehdi fait son chemin car tout le monde n’est pas prêt à falsifier le sacré pour des raisons politiques et raciales. D’ailleurs à ce sujet, la C.O.D est aussi coupable qu’Aziz sinon plus à moins que des marabouts comme A.O.D soient aussi ignorants qu’Aziz en la matière…
 
Voilà où mène la mauvaise foi au service de la basse propagande du pouvoir comme de l’opposition.
 
Pourtant, le pouvoir aurait pu en finir avec Birame depuis très longtemps en se servant de la jurisprudence Bouamatou en la matière. En effet si l’armée avait attaqué Birame en diffamation quand il a dit à l’époque que les généraux trempaient dans du trafic de drogue, Birame n’en serait pas là ! Souvenez-vous de Bouamatou qui avait réglé son compte à un plumitif qui parlait sans preuve ni faisceaux convergents d’éléments à charge après une enquête sérieuse. Depuis qui ose prononcer le nom de Bouamatou dans la presse sans trembler ?

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires