Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La méconnaissance interethnique a failli emporter l’héritage commun des Mauritaniens, (Pdt Association Main dans la Main)


Actu Mauritanie
Vendredi 10 Mai 2013 - 11:59

La méconnaissance interethnique a failli emporter l’héritage commun des Mauritaniens qui partagent un même territoire, une religion un destin et des traditions rapprochés dans leur diversité, a déclaré Beddi Ould Saleck, président de l’Association mauritanienne Main dans la Main pour la culture et le travail social.


La méconnaissance interethnique a failli emporter l’héritage commun des Mauritaniens, (Pdt Association Main dans la Main)
Il s’exprimait à l’ouverture ce jeudi au Palais des congrès de Nouakchott du premier colloque "de la fraternité" que son association organise sur le thème : «Que vous fassiez connaissance en entre vous… », un thème qui est extrait du verset 13 de la sourate 49 du Coran, ont précisé les organisateurs.

"L’absence de connaissance mutuelle entre nos composantes ethniques était à l’origine des difficultés de notre cohésion. Les Mauritaniens ont longtemps cohabité dans la paix et dans la fraternité avant que plusieurs facteurs n’entrent en jeu pour perturber leur cohésion. Mais par la grâce de Dieu ils ont pu surmonter cette épreuve", s'est réjoui OUld Saleck.

Il a averti que "la diversité des langues et des couleurs, des cultures et des horizons ainsi que des tribus est d'abord un don de Dieu et ensuite une richesse et fierté pour les Mauritanie. mais elle peut dégréner en source de tension, si elle est instrumentalisée ou mal exploitée".

"Notre modeste expérience dans l’association Main dans la Main nous a appris et continue de nous apprendre que ce qui peut unir les Mauritaniens est plus fort que ce qui les divise. Si nous nous connaissons davantage, nous découvrirons que nous sommes une seule famille dont les membres ont intérêt à s’unir pour que règne la justice et pour bâtir ce pays dans la fraternité".

Hssane Abdel Aziz Diakité, président du colloque a lui qu'il a été organisé dans un contexte où notre unité et fraternité sont menacées voire blessées. Ils appelé non au racisme, non au tribalisme non à l’ethnocentrisme avant d'annoncer, dans le cadre des activités du colloque, une marche de la fraternité à Nouakchott et une journée de don de sang pour mélanger le sang des frères".

Le colloque qui va durer quatre jours a été ouvert par une lecture de versets du Coran qui mettait en exergue l’unité des peuples. Des cris de «Allahou Akbar» et un chant religieux interrompaient les interventions des uns et des autres.

Parmi la présence notoire, il y avait des représentants du ministère mauritanien de la culture, l’érudit mauritanien Mohamed Hassan Ould Deddew, l’imam Theirno Ball et l’mam Abdoulaye Sarr qui est par ailleurs membre de ladite association.

Source:[alakhbar]urlblank:alakhbar.info
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires