Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La logique floue de notre mathématicien Isselkou Ould Izidbih…


A.O.S.A
Lundi 25 Août 2014 - 00:17


La logique floue de notre mathématicien Isselkou Ould Izidbih…
Il doit être un personnage fort sympathique pour avoir réussi tant de bêtises depuis qu’il a quitté la baignoire de l’université à balader des jeunes pour sombrer dans le grand bain du pouvoir en tentant de noyer des requins dans sa soupière. Comment un mathématicien censé être logique avec de la suite dans les idées et s’y connaître en probabilités a-t-il pu se mettre à dos tout l’UPR et se faire prendre la main dans le sac chaque fois qu’il a voulu faire de petites manigances très scolaires comme autant de petites recettes qui ont réussi à semer la zizanie d’abord dans l’université où il prit goût à la lutte contre les « islamistes » en herbe puis hors champ scolaire avec pour résultat de la chasse une image éloquente avec pour légende : tel est pris qui croyait prendre…
 
Pourtant notre ami est un docteur en mathématiques et sa thèse est tout adaptée à comprendre notre terrain politique économique et social : « Problèmes Semi linéaires Elliptiques dans des Domaines Bornés et non Bornés de RT. ». Les problèmes en Mauritanie ne manquent pas, en ce qui concerne le semi-linéaire non plus vu que chez nous rien n'est droit, tout est troué comme l'avenir en pointillé ; pour « l’elliptique » 

La logique floue de notre mathématicien Isselkou Ould Izidbih…
voir la trajectoire d’Isselkou autour de la place de PM, c’est exactement ça : d’abord il en était loin, puis il se rapprocha en devenant dircab puis il s’en éloigna pour prendre la place ministérielle de celui qui devint dircab à sa place, puis il alla à la limite de la trajectoire hors de laquelle plus d’ellipse et on passe aux non-alignés, ainsi il devint patron de l’UPR, puis le voilà qui rêve de devenir PM et il s’en rapproche mais pour prendre la place ministérielle de celui qui devint PM à sa place, la boucle est bouclée pour un tour au milieu du reste de son titre de thèse « les domaines bornés et non bornés » avec pour finir le RT de raté.

Comment ce cerveau qui connaît tant les calculs, les trajectoires et l’art combinatoire a-t-il pu avoir un si piètre résultat en termes d’atterrissage par rapport à la cible ? S’il devait programmer Curiosity pour atterrir sur Mars nul doute que le robot aurait eu une trajectoire elliptique à raison d’un calcul borné à propos d’espace non borné pour finir son atterrissage dans la poubelle pizzorno de l’université. Néanmoins, l’homme n’a pas tout faux car beaucoup d’innocents comme lui pris à la périphérie du panier de crabes se sont brûlés les pinces pour finir éjectés du panier à salades. Lui tient bon et il est encore en course vu qu’il occupe un poste de futur premier ministre potentiel vu que c’est de là que vient le nouveau PM.

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires