Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La hantise du retournement des haratines : un fantasme noir, une nuit blanche…


Blogs
Lundi 12 Septembre 2011 - 21:55

Bodiel, le noble hartani, a estimé comme un oracle que les haratines font partie de la communauté maure. On pourrait lui rétorquer « oui mais à quel titre ? » ; au titre de haratines ! Ce genre de déclaration venant d’un noble hartani fait chaud au cœur à deux légions de mauritaniens : le hartani complexé et le maure inquiet.


La hantise du retournement des haratines : un fantasme noir, une nuit blanche…
Pour le hartani complexé, cela lui apporte le même plaisir qu’ont certains singuliers afro-américains à se croire W.A.S.P, la communauté blanche de leurs anciens maîtres. C’est hélas ridicule ! Le hartani, comme l’afro-américain, est un noir africain de sang qui a perdu sa culture d’origine et qui désormais n’en a plus d’autre que celle à laquelle il est assimilé. C’est une tragédie de l’histoire qui peut être dépassée par l’appartenance commune à un état de droit vu que toute marche arrière est impossible car on ne devient pas un autre que soi-même, tout au plus peut-on faire l’effort culturel de transcender les fers psychologiques par une culture générale qui permet de relativiser d’abord, apaiser ensuite, et libérer enfin…
 
Pour le maure inquiet, et dieu sait qu’ils sont nombreux, le hartani conscient de l’évidence de son identité, distincte de tout autre que la sienne, est un danger pour la communauté maure comme la communauté négro-mauritanienne en a fait les tragiques frais lors de divers événements dont les derniers en date sont les sanglants événements de 1989. Ainsi, un H libéré psychologiquement serait un H capable de tout.
 
C’est là un profond mépris de la hartanité de la plus grande communauté de ce pays comme si finalement les haratines étaient des bœufs ou des ânes à la merci du premier Birame, ou du premier Bodiel ou du dernier Messoud ou de n’importe qui leur dirait «  debout haratines ! on vous spolie ! on vous exploite ! ». Les haratines, comme tout un chacun ayant les yeux au milieu de la tête, valent mieux que cela.
 
D’ailleurs les faits parlent pour cette évidence que le racisme light ou pas de la majorité de l’intelligentsia leur renie. Combien de voix a pu réunir le grand Messoud historique à l’assemblée ? ou même à la présidentielle ? Combien de haratines rassemble Birame et tous ses discours sans quartier ? Rien ou si peu face à la plus grande communauté de ce pays qui devrait pourtant les suivre dans sa majorité vu qu’elle est dans un tel état !  Alors il faut une fois pour toute cesser de prendre les haratines pour ce qu’ils ne sont pas.
 
De plus, comme dit l’autre, la culture étant ce qui reste quand on a tout oublié, la majorité hartanienne étant culturellement maure ses liens sont plus tout vis-à-vis des maures que de la communauté négro-mauritanienne qui a elle-même ses propres haratines. Voilà d’ailleurs un dilemme pour l’union des haratines que tout le monde craint ! Hélas ce n’est pas demain la veille ! Comme ce n’est pas demain la veille l’union des maures, ni l’union des négro-mauritaniens, ni l’union des travailleurs, ni l’union des consommateurs, ni l’union pour la république !
 
Cela n’empêche pas qu’il faille bien commencer quelque part et ce quelque part-là doit être un point définitif asséné aux mensonges et à l’enfumage. En ce qui concerne les haratines tous sont métis culturellement, de sang nègre et de culture maure ou négro-mauritanienne ; certains ont aussi du sang maure ou du sang négro-mauritanien, cela ne les empêche pas d’avoir en commun d’être des descendants d’esclaves de maures et/ou de négro-mauritaniens.
 
Ce qui n’est pas rien dans une société encore féodale où en vérité les seuls castés sont celles et ceux qui pensent en termes de castes ; les vrais nobles, si tant est que ce terme soit d’une dignité quelconque alors qu’il ne représente souvent que  l’exploitation et l’impunité, les vrais nobles sont ceux qui pensent au-delà de ces préhistoriques clivages d’un autre temps partout au monde sauf dans le tiers-monde quoiqu’en réalité un esclave ayant de l’argent, une belle situation peut épouser la fille d’un noble fauché ou non ; c’est dire que seuls sont véridiques les fantasmes de complexés de tout bord.
 
A quand un général Hartani ? en voilà une question qui devrait réunir tout le monde et les haratines au premier chef, c’est le cas de le dire ! Le reste : hartani maure ou pas, de quel camp es-tu ?
 
Quiconque a réduit les miens à l’esclavage m’a exclu de sa communauté et de son humanité ; à moi les miennes, à lui les siennes, à nous notre religion commune où tout le monde est esclave de Dieu et où le plus noble est le plus pieux !
 
Vlane.a.o.s.a

http://chezvlane.blogspot.com/
chezvlane.blogspot.com


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires