Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La femme africaine "subit les effets pervers" du continent


Actu Mauritanie
Mardi 27 Mai 2014 - 14:13

Les femmes africaines subissent les effets pervers du contient comme les guerres et autres, a regretté Hindou Mint Ainina, conseillère à la Primature mauritanienne. Elle s’exprimait lors d’un débat organisé dimanche 25 mai à Nouakchott à l’occasion de la fête de l’Union Africaine.


La femme africaine "subit les effets pervers" du continent
“Les femmes africaines sont très actives et elles jouent un rôle déterminant dans l’entretien de la famille. Elles sont cependant exclues des circuits politiques et économiques et elles sont souvent loin des cercles de décision”. En Mauritanie, les femmes représentent 52%. Un quota de 20% est accordé aux femmes au niveau du Parlement et elles sont 25% dans le gouvernement. Certaines occupent des postes de responsabilité comme la Commissaire au Droits de l'Homme, à l'Action Humanitaire et à la Société civile.

Pour Hindou, “Nous devons être optimistes pour ses femmes responsables. Mais, il faut reconnaitre qu’elles ne représentent presque rien si on les compare au reste de la masse des femmes marginalisées”. La responsabilité de cette situation de la femme en Afrique n’incombe pas seulement à l’homme, a expliqué Hindou. «C’est plutôt une situation qui résulte de l’accumulation d’un ensemble de facteurs historiques qui risquent de bloquer la marche de l’Afrique vers un développement au bénéficie de tous les Africains».

Source:Alakhbar
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires