Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La diplomatie pyromane resurgit


Tribunes
Mercredi 4 Juillet 2012 - 10:18

Depuis l’arrivée des nouvelles autorités, la Mauritanie n’a cessé de perdre des points sur le plan diplomatique.Ses relations avec ses voisins continuent de se détériorer et les maladresses apparaitre au fil des prises de décisions dans la plus grande improvisation.


Le ministre mauritanien des affaires étrangères, Hamadi Ould Hamady
Le ministre mauritanien des affaires étrangères, Hamadi Ould Hamady
Jamais la Mauritanie n’a enregistré une régression sur le plan de la remise à niveau de ses choix, surtout de ses méthodes.Aujourd’hui on frôle une crise diplomatique avec des voisins comme le Sénégal, le Mali, le Burkina, tout ça à cause d’humeurs politiques et d’orgueils mal placés.

Ce n’est pas étonnant quand on a des dirigeants qui prennent leurs passions pour des attitudes rationnelles, leurs complexes pour un narcissisme et leurs carences pour une surestimation de leurs forces. Si la diplomatie a des défauts que les hommes qui la dirigent ne voient pas même si on attire leur attention sur ses dérives, on ne peut que constater les dégâts qui cela engendre. Notre diplomatie est mal soignée et nous ne savons pas les motivations qui animent nos responsables qui agissent sans doute par procuration.

Les grandes erreurs viennent des mauvais choix qui engagent le destin d’un pays pendant des années voire des siècles. L’histoire retiendra que ce sont ces erreurs qui ont causé les événements les plus tragiques survenus entre la Mauritanie et le Sénégal. Au lieu de tirer les leçons de cette bavure , on continue de faire comme si ! Les bons rapports doivent d’abord se tisser entre les plus proches qui partagent tout et que rien ne doit séparer. Les dirigeants partent et les peuples restent. Pourquoi jouer à la diplomatie pyromane ? il y a des moment où il faut accepter de se départir de ses complexes pour rendre des services aux citoyens.

La bonne diplomatie doit éviter de s’entourer de fausses apparences, de se nourrir d’appréhensions. Ce n’est pas en répondant par la fermeté à des avances non assouvies par un voisin qu’on fait preuve de grandeur ; ce n’est pas en choisissant la voie de l’escalade diplomatique qu’un pays gagne en respect auprès de ses voisins. Nous devons certes être fiers de nous-mêmes sans verser dans le narcissisme politique. La Mauritanie n’est pas un petit pays.

Mais pour mériter la grandeur elle doit s’élever au-dessus de certaines considérations et voir plus loin dans l’avenir. Le Sénégal, le Mali ou tout autre pays de la sous-région ou du monde compte pour nous et représente un immense trésor humain, économique et politique etc. Avec les voisins il y a encore toutes les raisons de jouer à la prudence et à la modestie au lieu de provoquer des crises récurrentes qui n’arrangent personne. La diplomatie est une arme à double tranchant : elle peut rendre de grands services comme elle peut causer d’énormes préjudices. Il faut exploiter les bonnes ressources pour assainir les relations avec les autres.

Cheikh Tidiane Dia
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter