Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Russie a modifié sa stratégie en Syrie


International
Mardi 6 Octobre 2015 - 09:09

La Russie a montré, dans une vidéo aérienne tournée dans la nuit du 1er au 2 Octobre, qu’elle était passée à une nouvelle phase de bombardements, beaucoup plus étendue. Les cibles privilégiées étaient les dépôts de munitions et de carburant, les parcs de véhicules, les centres de commandement et de transmission de l’EI dans le Nord, le centre et l’Est de la Syrie.


Nouvelle phase de bombardements,russes beaucoup plus étendue en Syrie
Nouvelle phase de bombardements,russes beaucoup plus étendue en Syrie
L’objectif est la réduction des capacités de combat des combattants de l’EI, en faisant en sorte qu’ils soient à cours de munitions et qu’ils soient dans l’incapacité de manœuvrer, de se coordonner et de communiquer entre eux.

Ainsi, au bout de 4-5 mois de bombardements de l’aviation russe, l’armée syrienne, fidèle à Bachar Al-Assad ne rencontrera aucune résistance notable et sera en mesure de prendre le contrôle de l’ensemble du territoire national.
 
Quatre avions Su-34 ont bombardé plusieurs bunkers souterrains utilisés comme dépôts de munitions de l’EI à Maadan Jadid. Dans une deuxième sortie, les mêmes quatre Su-34 avaient frappé, près d’un point de commandement, une colonne de véhicules de l’EI, non loin de Kasr Faraj, la plupart d’entre eux étant des camions citernes d’essence. Les capacités extraordinaires du nouveau bombardier russe Su-34 ont été détaillées dans un précédent article.
 
Arrivée de six bombardiers russes Su-34 en Syrie
 

Ces deux cibles étaient situées dans le gouvernorat de Raqqa dans le centre de la Syrie (occupé entièrement par l’EI). Le gouvernorat est connu comme une voie d’approvisionnement le long de l’Euphrate, le noyau principal des groupes de l’EI en Syrie, disposés dans presque tout le gouvernorat voisin, Deir Ez Zor. Le gouvernorat, qui comprend le centre et l’Est de la Syrie, est surveillé à haute altitude, 24 heures 24, par des avions  russes de reconnaissance sans pilote.
 
 De Deir Ez Zor, les combattants de l’EI contrôlaient la seule voie de communication qui mène vers Damas et qui passe par le célèbre site archéologique de Palmyre. Grâce aux raids aériens, ce n’est plus le cas. Un centre de commandement, deux nœuds de transmission et une base d’entraînement de l’EI à Daret Ezza, dans le Nord-Est du gouvernorat d’Alep, ont été frappés par six avions russes Su-24M2.
 
Il est vrai que, le premier jour des bombardements en Syrie, les Russes ont frappé d’autres groupes rebelles que l’EI. La raison en est que, il y a quelques jours, après l’atterrissage d’avions russes provenant de Russie, certains groupes de rebelles islamistes, ont lancé une attaque surprise à l’artillerie et à la roquette sur l’aéroport de Lattaquié. La portée des roquettes est de 20-40 km et , celle de l’artillerie 15-25 km.
 
Si ces rebelles étaient vraiment ceux formés par les Américaies dans des bases en Arabie Saoudite et au Qatar, et envoyés ensuite combattre en Syrie, qui les a exhortés à attaquer la base aérienne de Lattaquié? Et ce dans un contexte où les Américains disposaient de photos satellites qui mettent en évidence l’arrivée des avions militaires russes à l’aéroport de Lattaquié.
 
La rhétorique des Russes aux protestations des Américains a été la suivante : comment ces derniers réagiraient-ils s’ils se réveillaient avec les rebelles islamistes armés de blindés et d’artillerie à moins de 30 km de leur base aérienne de Incirlik (Turquie), d’où ils lancent leurs bombardements de l’EI ?
 
Dans tous les cas, les Russes qui avaient demandé en vain en Juin aux Américains de participer à leur coalition anti ISIS, et avaient quelques doutes sur les intentions réelles des États-Unis en Syrie, ont commencé à accompagner leurs bombardiers par des avions de chasse Su-30 SM.
 
Les avions de chasse ont commencé à escorter les bombardiers russes en Syrie
 
Les Russes disent que, avant de commencer les bombardements, ils avaient fait une reconnaissance intense, pendant plusieurs mois, avec leurs avions sans pilote, surveillant tous les mouvements rebelles sur l’ensemble du territoire syrien, ainsi que le trafic aérien à la frontière syro-tuque et sur la côte méditerranéenne.
 
La Russie a créé en Syrie un redoutable système de collecte et de traitement de l’information
 
Contrairement aux affirmations des responsables américains, intensément médiatisées par la presse occidentale, selon lesquelles la Russie aurait tué des femmes et des enfants en bombardant des centres de population, l’Etat-Major de l’Armée de la Fédération de Russie a déclaré que les photos publiées par la presse occidentale sensées montrer le résultat des premières frappes de l’aviation russe en Syrie (sept 30), étaient fausses. Elles datent du 25 Septembre, alors même que les avions russes n’avaient pas encore commencé leurs vols d’acclimatation sur la Syrie.Rusia-Siria-atack
 
Les Russes disent qu’ils en sont au stade où les combattants de l’EI vont se retrouver sans munitions, sans carburant et sans moyens de transmission. Les dépôts de munitions et de carburant de l’EI dans les zones occupées par l’organisation terroriste appartenaient, dans le passé, à l’armée syrienne et étaient situées à l’extérieur des agglomérations.
 
Les centres de transmission de l’EI avaient également été abandonnés par l’armée syrienne en retraite. Leurs antennes de transmission nécessitent d’être placées sur des hauteurs dominant les reliefs dans les régions isolées. Par conséquent, les frappes de la force aérienne russe n’avait aucun moyen d’affecter la population civile en Syrie.
 
Valentin Vasilescu
reseauinternational
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire