Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Mauritanie veut attirer Bingourou Kamara le gardien de Tours (président)


Sport
Mardi 22 Septembre 2015 - 12:32

La Fédération mauritanienne de football (FFRIM) qui a déjà attiré des binationaux Abdoul Ba (RS Lens), Adama Ba (Auxerre, France), Diallo Guideleye (Nancy), travaille sur le dossier de Bingourou Kamara, le portier de Tours FC (ligue 2 française), a annoncé à l’APS son président Ahmed Yahya.


Bingourou Kamara, le portier de Tours FC (ligue 2 française)
Bingourou Kamara, le portier de Tours FC (ligue 2 française)
‘’Comme toutes les autres sélections africaines, nous travaillons à attirer les meilleurs footballeurs mauritaniens dans notre sélection nationale’’, a dit le jeune président.
 
Selon lui, l’ambition est de mettre définitivement sur les rails le football de son pays.
 
Agé de 18 ans, Kamara, gardien titulaire de Tours, mesure 1m92. Il a évolué avec la sélection française des moins de 19 ans et revendique les nationalités aussi bien mauritanienne que sénégalaise.
 
Ciblé par la Fédération mauritanienne, Younousse Sankharé de Guingamp, qui est dans la même situation, avait fait une opération aux Lions pendant le magistère d’Alain Giresse (janvier 2013 à février 2015).
 
Mais contrairement à une période récente où ses prédécesseurs naturalisaient à tour de bras des footballeurs n’ayant aucune attache avec la République islamique de Mauritanie, le président Ahmed Yahya parle cette fois-ci de recrutement
ciblant des joueurs ayant une attache avec son pays.
 
‘’Nous avons des binationaux en Europe mais le problème, c’est que nous sommes en concurrence avec les pays limitrophes qui ont des sélections actuellement plus compétitives’’, a-t-il dit.
 
‘’Nous savons que seuls les résultats nous permettront d’attirer davantage les joueurs de sa diaspora’’, a-t-il reconnu.
 
‘’Si certains footballeurs hésitent encore, c’est parce que nos résultats ne sont pas encore du niveau de nos voisins’’, a-t-il dit, informant toutefois que la qualification au CHAN 2014 a créé un véritable déclic.
 
‘’Nous travaillons lentement mais sûrement en mettant en place une véritable politique de développement qui commence à porter ses fruits’’, a-t-il fait valoir.
 
Ahmed Yahya a souligné que la majorité des joueurs évoluant dans la sélection sont passés par le moule
de la formation locale.
 
’’Certains ont commencé à s’expatrier. Avec les récents résultats, il sera plus facile de convaincre des binationaux à choisir la sélection mauritanienne pour faire une carrière internationale’’, a-t-il fait observer.
 
Dans ce sens, la victoire (3-1) contre l’Afrique du Sud en éliminatoire de la CAN 2017 en début septembre, a été saluée dans le sens où elle conforte la FFRIM dans sa politique, a-t-il relevé.
 
La Fédération mauritanienne de football s’est mise à l’école espagnole en recrutant comme directeur technique national l’ancien directeur du centre de formation du Valence FC (élite espagnole).
 
Au cours d’un récent voyage en Espagne, le président Ahmed Yahya a rencontré les autorités du FC Barcelone dans l’optique de mettre en place une coopération entre les deux entités.

APS
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire