Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Mauritanie raciste jusqu’à l’Unesco !


A.O.S.A
Samedi 26 Novembre 2011 - 15:05


La Mauritanie raciste jusqu’à l’Unesco !
Ces gens sont tellement racistes et incompétents qu’il vous suffit de les entendre chanter une seule réussite quelque part pour savoir que c’est douteux. On l’a vu mille fois ! Dès qu’un ministre ou un secrétaire général ou même un PM chante quelque réussite en rapport avec des institutions internationales, c’est qu’il s’agit là d’un vernis sous lequel se cache toujours une bêtise ou un mensonge. Inutile de reprendre la liste des pseudos réussites de la Mauritanie quelque part, il n’y en a pas. La dernière entourloupe fut l’annonce de la Mauritanie comme pays conforme à l’ITIE, or c’est c’était  faux !
 
Là, nous avons entendu partout ceci « Le Comité du patrimoine immatériel mondial qui tient sa 6ème session à Bali, en Indonésie, a approuvé jeudi, 24 novembre 2011, à l'unanimité, l'inscription du patrimoine musical de Mauritanie sur la liste du patrimoine immatériel de l'Humanité. ». Quand on lit ça on se dit qu’il s’agit d’un dossier représentant la musique mauritanienne classique dans sa diversité.
 
Tu parles ! Pas du tout ! L’état mauritanien n’a jugé utile de présenter à l’Unesco que la musique maure !
 
 
Ce qui a été inscrit au patrimoine immatériel de l’humanité à l’Unesco, c’est « l’épopée maure
Th’eydinne qui se compose de dizaines de poèmes célébrant les glorieux exploits des émirs et des sultans maures.
 
Elle met en avant les valeurs ancestrales qui sous-tendent le mode de vie de la communauté maure de Mauritanie et représente une manifestation littéraire et artistique de la langue hassaniya. Les griots interprètent l’épopée accompagnés par des instruments à cordes traditionnels comme le luth et la harpe, ainsi que par des timbales. Les griots préservent la mémoire collective de la société grâce aux poèmes, en transmettant les connaissances et les compétences de père en fils, les jeunes griots apprenant d’abord à jouer de ces instruments avant d’être initiés à la tradition poétique. L’épopée T’heydinne constitue un lien permanent entre les interprètes et leur tribu, chaque famille de griots possédant un répertoire particulier qui la distingue des autres.
 
L’épopée est récitée lors d’événements sociaux comme les mariages, les cérémonies de réconciliation et les invitations. Ces spectacles sont l’occasion de réunions tribales régionales ou familiales qui renforcent les liens sociaux et encouragent une culture de la paix sociale et de l’entraide. L’interprétation de l’épopée T’heydinn décline cependant. Les griots qui la connaissent parfaitement sont peu nombreux et âgés pour la plupart. De plus, la demande pour de tels spectacles a diminué et les jeunes griots ont tendance à opter pour une forme abrégée de l’épopée, dont ils ne connaissent parfois que certains épisodes. Tous ces facteurs menacent la viabilité de l’épopée T’heydinne. »
 
--------
 
Les négro-mauritaniens n’ont-ils pas de passé glorieux chanté par des griots ? C’est incroyable que la Mauritanie ne propose rien à ce sujet à l’Unesco ! C’est encore plus incroyable que l’élite des négro-mauritaniens soit à ce point corrompue ou résignée au point qu’il faille attendre le citoyen lambda pour sonner l’alarme…
 
 
Que font tous ces nègres bien introduits dans les ministères, ambassadeurs, ministres jusque dans l’armée ? Leur culture qui se perd ne les empêche pas de dormir ni de vivre ?

lire la suite...

chezvlane


              


1.Posté par moctar ndb le 06/04/2014 05:13
si la mu-sic comme d ailleurs la poésie négro mauritanienne n a jamais été reconnue sur un plan internationale; hé bien ; c est les négros eux même qui l on ignore; et ne l on jamais écrite...comment l état peut il faire enregistrer comme patrimoine a l unesco une mu-sic ignorée des nombreux intellectuels négros mauritaniens eux même les premiers concernes ; qui sont sen-ce la faire connaitre en l écrivant d abord en langues nationales et après exiger de l état sa prise en charge....quant a la mu-sic maure elle fut écrite par les colons français eux même avant l indépendance de ce pays...

2.Posté par Amidou le 23/07/2014 01:12
La poesie negromauritanienne a existé et existe bel et bien. Malheureusement le racisme d'état en mauritanie fait tout pour que cette communauté soit ignorée du monde et assimilée avec les soi-disant arabes. Et quand on sait que l'histoire de la mauritanie est entrain d'étre réécrite par les racistes qui sont au pouvoir en mauritanie...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires