Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Mauritanie n’a aucune leçon d’humanité à donner en matière de visa !


A.O.S.A
Mercredi 24 Septembre 2014 - 01:22


La Mauritanie n’a aucune leçon d’humanité à donner en matière de visa !
Quand on entend certains mauritaniens parler des visas occidentaux, où il est souvent question d’humiliation, on a l’impression que la Mauritanie est une enfant de chœur en la matière. Déjà, le moindre visa pour venir en Mauritanie, même d’un pays africain comme la Côte d’Ivoire, coûte 100 euros même pour un enfant ; c’est-à-dire plus que le smic mauritanien. Si la France devait appliquer ce tarif et le mettre au niveau de son smic brut, le visa pour aller en France faire du tourisme s’élèverait à environ 1500 euros soit 600.000 ouguiyas.
 
Ensuite, il faudrait que les mauritaniens, qui ont secrètement  la double nationalité ou seulement une nationalité occidentale, expliquent un jour ce que les chancelleries mauritaniennes leur font subir comme tracasseries et remarques blessantes  pour un visa quand ils voient un Ould ou une Mint avec un passeport français ou autre.
 
La France n’a jamais empêché un père français de faire venir son fils de 6 ans de nationalité étrangère sous prétexte que le père français n’ait pas présenté une lettre d’invitation portant entête d’une entreprise étrangère. Au contraire, la France lui reconnaît le droit d’avoir la double nationalité dès sa naissance qu’il soit martien ou n’appartenant pas à notre système solaire.
 
La Mauritanie, elle, plus barbare que jamais, a refusé à un père mauritanien le visa pour son fils qui porte son nom, tout Ould qu’il est, car le père n’a pas apporté au ministère des affaires étrangères une lettre d’invitation d’une entreprise. Pis ! Le ministre qui fut contacté pour mettre un terme  à ce délire administratif, ajouta son délire personnel à la folle affaire en proposant de cautionner une opération commando à savoir faire venir le petit en Mauritanie sans visa et sur place, le faire sortir sur intervention. Bravo !
 
Pour finir, cette administration mauritanienne barbare a délivré le visa non sur invitation du père mauritanien mais sur celle du grand-père français parce qu’ils ne peuvent pas le refuser au grand-père français, pas parce qu’il est le grand-père mais parce que l’administration ne refuse rien aux toubabs qui ont le bras long avec lesquels ils sont comme « cul et chemise », selon l’expression consacrée, pendant qu’ils font tout pour faire détester la France aux mauritaniens en se faisant passer pour des nationalistes ! Tu parles ! Comme la langue française qu’ils veulent garder pour eux, ils veulent aussi se garder l’occident dans la poche pour leurs vacances, leurs soins et les études de leurs enfants pendant qu’ils fanatisent le petit peuple pour qu’il n’ait qu’eux comme horizon…
 
Alors franchement la Mauritanie n’a aucune leçon à donner à personne en matière de visa car ce qu’elle fait en la matière est barbare, comme sa politique en matière de double nationalité vis-à-vis des enfants métis.
 
Quant à nos rapports avec certaines chancelleries occidentales : on entend certains mauritaniens dire « il faut se venger de l’humiliation » mais au nom de quoi quand on appartient à un pays barbare en matière de visa même avec les enfants ? La France aujourd’hui c’est près de 4 millions de chômeurs, sans parler de près des 3 millions de smicards qui arrivent à peine à survivre au milieu des crédits. La France est en crise économique sévère comme une bonne partie de l’Europe. L’Espagne c’est pareil même si elle commence à peine à relever la tête.
 
Ils ont peur de voir les jeunes venant du tiers-monde y rester. Il faut comprendre cela même si cela ne justifie rien. Il faut être en Espagne, comme j’y étais il y a quelque mois, et voir à la télé des hordes d’africains escalader au péril de leur vie des grillages de 7 mètres pour comprendre la peur de l’immigration clandestine. Il faut aller en Italie, qui a accueilli cette année près de 100.000 clandestins par la mer pour comprendre l’image que les européens se font des africains.
 
Sarkosy s’en est servi mieux que Le Pen lors de sa sortie au JT pour dire que l’Afrique c’est 1 milliard d’africains, demain 2 milliards face à l’Europe à quelques kilomètres de Gibraltar, sans que cela n’émeuve personne ni en France ni en Afrique car la peur est là car l’immigration clandestine illégale est massive en Europe même si en France elle l’est moins car la France est bien le dernier pays où il fait bon vivre quand on est sans-papiers.
 
On oublie trop souvent le nombre de personnes qui traversent et ne reviennent plus. Chacun connaît des exemples dans son entourage. A l’institut français, un jeune que je connaissais a été envoyé en formation en France, il n’est plus revenu handicapant au passage tous les autres qui auraient dû y aller.
 
L’année dernière quand j’ai renoncé à mon voyage aux USA, le numéro deux sur la liste est parti mais n’est jamais revenu. On connaît un monsieur qui travaillait au musée national qui a fait un voyage professionnel aux USA, il n’est pas revenu. Des exemples pareils, il y en a mille.
Il a quelques années, une femme tranquille qui tient une célèbre parfumerie a cautionné le voyage en France du frère d’une amie d’une famille connue qui savait que s’il ne revenait pas il allait handicaper la dame. Cela ne l’a pas empêché de rester là-bas. L’ambassade de France a dû appliquer le contrat et interdire le visa à la Dame qui a cautionné le jeune. Il a fallu faire mille interventions pour que la famille du jeune, le fasse revenir.
 
Ceux qui fuient de la sorte, même si on peut comprendre que le désespoir puisse pousser à cela en espérant échapper à la morosité de la vie à Nouakchott où l’anonymat est impossible, ceux-là doivent savoir qu’ils font un mal fou à tous les autres citoyens. De là par exemple qu’il y a de moins en moins de formation en France, le SCAC par exemple sous-traite en Tunisie comme pour le programme avec les journalistes de Mediapart.
 
De là cette politique des visas où la confiance ne règne plus. Ce n’empêche pas les services concernés de faire preuve de plus de discernement, les renseignements c’est fait pour ça. Je connais tout plein de jeunes qui se verraient refuser le visa pour la France mais dont pas un n’y resterait jamais clandestin. Ce qu’ils veulent c’est faire un tour en France c’est tout comme ces millions de touristes. Chacun a de la famille, des amis. Ils n’iraient pas dévaliser les boutiques de luxe mais juste s’acheter des petits trucs ici et là, prendre quelques photos, se balader un peu et rentrer car aucun d’eux ne sacrifierait jamais sa vie chez lui avec ses amis, sa famille pour aller vivre comme un rat caché en europe à vivre de petits boulots et regardé de travers un peu partout car on peut être d’un pays pauvre mais être fier car on est jamais mieux que chez soi.
 
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires