Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Mauritanie crée 3 chambres criminelles pour les affaires d'esclavage


Actu Mauritanie
Vendredi 11 Décembre 2015 - 11:08

Le gouvernement mauritanien a adopté jeudi un projet de loi portant création de 3 chambres criminelles chargées du traitement des affaires d’esclavage, a déclaré le ministre de la justice mauritanien, Brahim Ould Daddah.


La Mauritanie crée 3 chambres criminelles pour les affaires d'esclavage
Les trois nouvelles instances judiciaires seront installées à Nouakchott, Nouadhibou et Nema (1000 kilomètres à l'est de Nouakchott), a précisé le ministre dans une conférence de presse après le Conseil des ministres.

Ould Daddah a par ailleurs affirmé que l'esclavage n'existe pas dans le pays, même s'il a reconnu la persistance de séquelles.

L'esclavage avait été officiellement aboli en Mauritanie en 1980 mais les organisations de défense de droits de l'homme soutiennent que le phénomène continue toujours d'exister.

En septembre 2007, une loi portant incrimination de l'esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes a été adoptée avant qu'une autre, approuvée en avril 2015, rehausse leur classification de délit à crime.
Le dernier texte porte désormais la sanction des auteurs de telles pratiques de 5 à 10 ans de prison et de 50.000 à 5 millions d'ouguiyas (166 à 16.600 dollars) d'amende.
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires