Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Guinée, nouveau repaire des djihadistes maliens


Lu sur le web
Lundi 18 Février 2013 - 19:52

La guerre au Mali fait de plus en plus peur à ses voisins. Traqués au nord, les islamistes se replient au sud et plus précisément en Guinée.


La Guinée, nouveau repaire des djihadistes maliens
Désormais, à Kourémalé, situé à 700 kilomètres de Conakry, les Américains tiennent position craignant une riposte des groupes armés. Un reportage du magazine français Marianne repris dans le blog guinéen Palabres infos explique l’enjeu que constitue cette bourgade, qui s’étire entre le Mali et la Guinée, pour les djihadistes.

Chaque jour ce sont des centaines de voyageurs qui tentent de passer la frontière.

«Ici, c'est un flot ininterrompu, de jour comme de nuit, indique un gendarme guinéen, en poste depuis un an. On voit défiler des gens de toutes les nationalités: Sénégalais, Ivoiriens, Libériens, Mauritaniens, etc. Sans compter les familles maliennes ou guinéennes réparties des deux côtés de la frontière.»

Dans cette localité, le front de la guerre au Mali est situé à 1.000 kilomètres.

«On est assez tranquilles mais on surveille», précise un gendarme. A la frontière de Kourémalé, un important dispositif sécuritaire a été installé, signe d’une réelle inquiétude des autorités guinéennes.

Le reportage explique que des Américains venus de leurs ambassades de Conakry et de Bamako ont étudié des plans d’évacuation dans la zone frontalière.

Des sources informent que les services de renseignement guinéens et occidentaux ont eu la confirmation que des islamistes radicaux qui ont fui le Mali s’infiltrent en Guinée attendant leur heure.

Le chef du district de Kourémalé, Adama Keita donne quelques détails sur cette infiltration.

«Nous avons dû accueillir un groupe important de Touaregs avec leurs moutons, mais nous n'avons pas vu passer beaucoup d'islamistes radicaux par ici. Mais je sais qu'ils passent plutôt du côté de Labé.»

Située à plus de 300 kilomètres à l'ouest, dans les montagnes du Fouta-Djalon, la grande ville peule est proche à la fois des frontières malienne et sénégalaise. Alors qu'au Sénégal il existe déjà une frange d'islamistes radicaux dont certains se sont engagés sous la bannière d'Aqmi où plusieurs d’entre eux ont déjà été arrêtés.

Lu sur Palabres Infos
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires