Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Cour d’appel d’Aleg confirme le verdict de première instance contre les militants antiesclavagistes


Actu Mauritanie
Jeudi 20 Août 2015 - 18:53

Le procès en appel de trois militants anti-esclavagistes, ouvert jeudi 20 août courant à Aleg, la capitale du Brakna, dans le sud mauritanien, a confirmé le verdict prononcé en première instance de deux ans de prison ferme, pour rébellion et manquement à l’autorité publique. des leaders de l’IRA et du président de Kawtal Yelitare.


La Cour d’appel d’Aleg confirme le verdict de première instance contre les militants antiesclavagistes
Aucun d’entre eux, ni les avocats du collectif de défense des trois militants  ne s’est présenté au procès d’appel.  Djiby Sow libéré provisoirement pour raison de santé en juin dernier, se trouve actuellement en Allemagne afin d’y subir des soins.

Les dirigeants de l’IRA ont tenu leur promesse en refusant de se présenter à cette comparution.  Pour eux, leur procès doit se tenir à Nouakchott et non à Aleg. Pour des raisons d’ordre public, leur procès a été transféré à Aleg.

Arrêtés en novembre 2014 à Rosso dans le sud du pays alors qu’ils participaient à une caravane de sensibilisation contre l’esclavage, Biram ould Dah ould Abeïd, président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), une ONG de défense des droits civiques, son vice-président Brahim ould Bilal et Djiby Sow, avaient été condamnés en janvier dernier à deux ans de prison pour rébellion et manquement à l’autorité publique.
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires