Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Chine et le Japon court-circuitent le dollar


Actualité
Mercredi 30 Mai 2012 - 00:58

La Chine et le Japon vont démarrer dès vendredi un échange direct de leurs devises sans passer par l’intermédiaire du dollar américain, ont annoncé les deux pays ce mardi.


La Chine et le Japon court-circuitent le dollar
Pékin et Tokyo ont conclu un accord bilatéral qui permettra pour la première fois d’échanger directement entre le yuan et le yen vice-versa sans passer par le billet vert. Cet accord sans précédent vise à dynamiser les échanges commerciaux et les investissements entre la deuxième et troisième économie de la planète à l’heure où les perspectives de la croissance mondiale sont en berne.

«En évitant de passer par une tierce monnaie, nous allons rendre plus aisé l’usage des deux monnaies, limiter les risques de perte pour les banques, réduire le coût des transactions et stimuler le marché de Tokyo», a expliqué le ministre nippon, Jun Azumi, lors d’une conférence de presse. La banque centrale de Chine a également confirmé cet accord qui fait partie d’un ensemble de mesure de rapprochement économique négociée l’an dernier entre les deux gouvernement. C’est la première fois que Pékin accepte que sa monnaie soit négociée directement contre une autre, sans passer par la case dollar, selon les médias japonais.

À partir du 1er juin, le taux de change yuan-yen sera constamment affiché sur les places de Shanghai et de Tokyo, facilitant les échanges directs. Jusqu’alors, les devises nippone et chinoise s’échangeaient via un système incorporant le dollar comme pivot dans la détermination du taux de change. Et environ 60% des échanges entre la Chine et le Japon étaient libellés en dollars.

Cet accord montre la volonté des gouvernements chinois et japonais de renforcer leurs échanges économiques en dépit de relations politiques toujours tendues. Les récents accès de tension concernant des disputes territoriales en Mer de Chine ne remettent pas en cause l’interdépendance croissante entre les deux économies majeures asiatiques. En mars dernier, Tokyo a reçu l’autorisation de Pékin pour acheter de bons du trésor chinois pour la première fois.

L’échange direct entre le yuan et le yen est un coup dur pour la suprématie jusqu’alors incontestée du dollar et représente une nouvelle étape dans la montée en puissance internationale de la devise chinoise.
http://bourse.lefigaro.fr


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires