Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

La Banque mondiale prévoit une croissance de 5,2% en Afrique entre 2014 et 2016


Economie
Mardi 8 Avril 2014 - 12:29

La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait continuer d'augmenter, passant de 4,7% en 2013 à 5,2 % en 2014, selon les prévisions contenues dans le dernier rapport "Africa's Pulse" de la Banque mondiale (BM), rendu public lundi à Washington.


La Banque mondiale prévoit une croissance de 5,2% en Afrique entre 2014 et 2016
Ces résultats sont liés à la hausse des investissements dans les ressources naturelles et les infrastructures ainsi qu'à la forte consommation des ménages, précise la BM dans ce rapport semestriel qui analyse les perspectives économiques de l'Afrique. De même source, on relève que la croissance a été particulièrement dynamique dans les pays riches en ressources naturelles tels que la Sierra-Leone et la République Démocratique du Congo, ajoutant que la croissance économique est restée soutenue en Côte d'Ivoire et a redémarré au Mali du fait d'une plus grande stabilité politique et du rétablissement de la sécurité. Des pays sans ressources naturelles comme l'Ethiopie et le Rwanda ont également enregistré une croissance économique solide en 2013. Le rapport relève également que les flux de capitaux vers le sous-continent africain ont continué de croître pour atteindre environ 5,3% du PIB de la région en 2013, soit un niveau sensiblement supérieur à la moyenne des pays en développement (3,9%).

Les investissements directs étrangers (IDE) nets, alimentés par la découverte de nouveaux gisements de pétrole et de gaz dans de nombreux pays, en particulier l'Angola, le Mozambique et la Tanzanie, ont augmenté de 16% pour atteindre un montant quasi-record de 43 milliards de dollars en 2013, selon le rapport, qui note que l'inflation a diminué dans la région avec un taux annuel de 6,3% en 2013 contre 10,7% l'année précédente, grâce à la baisse des prix internationaux de l'alimentation et du pétrole ainsi qu'à une politique monétaire prudente. Toutefois, certains pays comme le Ghana et le Malawi ont subi une hausse de l'inflation du fait de la dépréciation de leur monnaie. Les transferts de fonds des migrants vers l'Afrique subsaharienne ont représenté 32 milliards de dollars en 2013, soit une augmentation de 6,2%, dépassant ainsi le record de 30 milliards de dollars atteint en 2011.

Source:Atlasinfo
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires