Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

LE VISA BIOMÉTRIQUE: SÉCURISER ET FIABILISER OUI...MAIS TRAQUER QUI ET POURQUOI...???


Tribunes
Mardi 5 Août 2014 - 09:50

Depuis le 30 juillet 2014, le système du visa biométrique semble être effectif à l'ambassade de la Mauritanie à Paris à en croire l'information du 1 août sur le site kassataya.com. Cette nouvelle procédure peut paraitre une évolution technologique et pratique pour notre pays dans la sécurisation des données sur les personnes dans le cadre de la lutte anti-terroriste. En effet connaître bien ceux qui veulent entrer chez nous, facilite la prévention contre les mal intentionnés pouvant attenter nos vies et celles de ceux que nous accueillons dans une zone très troublée.


LE VISA BIOMÉTRIQUE: SÉCURISER ET FIABILISER OUI...MAIS TRAQUER QUI ET POURQUOI...???
Tous nos compatriotes de Selibaby au Guidimagha jusqu'à Bir Moghrein dans le Tiris Zemmour, ne peuvent qu'être rassurés et fiers d'une administration publique se souciant de notre sécurité par des moyens modernes. Sauf que les diverses problématiques liées à l'enrôlement des populations entamé depuis 2010, censé fiabiliser l'état civil, renforcent les inquiétudes de la diaspora mauritanienne en occident majoritairement noire. Ces personnes de la diaspora qui triment à l'extérieur dans des conditions pas toujours faciles pour subvenir aux besoins vitaux de la famille au pays, subissent ledit enrôlement comme une épuration systématique visant certains d'entre eux.

À ce jour les conditions exigées (notamment un titre de séjour français entre autres) pour se faire enrôler ont causé des situations inextricables mettant plusieurs de nos compatriotes expatriés dans la détresse administrative et professionnelle. Par cet enrôlement, les binationaux sont systématiquement refoulés et mêmes vus comme traîtres à la nation. Ces gens qui ont acquis la nationalité du pays d'accueil par naturalisation sont de nôtres d'ici et d'ailleurs dans tous les domaines (culturel, social, religieux et tout simplement humain). Mais que savaient-ils du code de la nationalité de notre pays avant ce choix...??? Il est certainement de la responsabilité d'un État soucieux d'avoir une éducation civique claire qui prévient ses citoyens. Admettons honnêtement que l'État n'a pas joué ce rôle qui aurait responsabilisé les citoyens se trouvant devant un tel fait accompli. À un moment donné, il faudra que les autorités compétentes s'intéressent aux citoyens dans les cas de figure pour les servir au lieu de se servir d'eux par des procédés obscurs les poussant à triche.

À présent ce fameux visa biométrique en place s'apparente à un blocus qui ne dit pas son vrai but, visant les binationaux n'ayant pas de "bras de long" pour accéder à la procédure légale de la reconnaissance. Des rumeurs persistantes courent disant que plusieurs personnalités de premier plan et leurs enfants possèdent d'autres nationalités et le citoyen lambda n'ayant personne au sein des services publics aimerait bien savoir comment procéder pour sortir de ce blocus administratif. Ce droit aux contours flous mêmes pour les services de l'ambassade, ne doit pas être un luxe réservé aux bien introduits au détriment des autres.

Le président de la république a prêté serment ce samedi 2 Août 2014 pour son deuxième et dernier mandat semble t-il...??? Et nous l'interpellons de vive voix pour qu'il lève ce blocus visant plusieurs de nos compatriotes se voyant traqués comme d'intrus à la nation mauritanienne se disant ou se voulant musulmane dans son ensemble. Monsieur le président, Dieu sait que dans les milieux de vos soutiens en France notamment soninké, des gens bien introduits savent et vivent certainement la problématique de la binationalité dans la diaspora et nous espérons que les solutions pour leurs cas particuliers soient aussi pour tous les sans voix. Nous croyons à la nécessité de fiabiliser notre état civil avec clarté et rigueur mais il est aussi nécessaire et vital que les autorités chargées soient ouvertes et accueillantes pour conseiller et orienter les citoyens dans leurs cas particuliers et généraux.

Mais par les temps qui courent, le ressenti général est aux suspicions , à la fuite en avant et à une semblant chasse aux sorcières. Pensons à nos compatriotes vivant cette situation en humain et en musulman car une chose est certaine, les dispositions juridiques peuvent être artificielles ici et là mais notre solidarité musulmane et humaniste est naturelle partout. Ne nous faisons pas peur par ce blocus administratif aux visées douteuses, car l'homme qui a peur, il va vouloir tricher, mentir et corrompre. Le droit à la citoyenneté ne se politise pas dans un ordre étatique très injuste par ailleurs mais corrigible étant "inclusiviste" et non "exclusiviste".

Source:Kassataya
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter