Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L'intrépide PM décoche à Tawassoul une flèche chrétienne en pleine assemblée !


A.O.S.A
Vendredi 11 Janvier 2013 - 03:20


L'intrépide PM décoche à Tawassoul une flèche chrétienne en pleine assemblée !
L’Imam de la grande mosquée a dû apprécier l’exercice du PM qui a remis les pendules à l’heure du monde moderne au nez et à la barbe des islamistes ! Même Aziz n’a jamais osé cela. Souvenez-vous, tout récemment, la première barbe de la république, notre vénérable imam de la grande mosquée, Ahmedou Ould Limrabott Ould Habibourrahman, avait lancé une "Fatwa' invitant les musulmans de Mauritanie à se garder de fêter le nouvel an chrétien en se souhaitant ici et la Bonne année car " cette vague éloigne des préceptes de l’Islam et de la morale qu’il véhicule."

Déjà à minuit, tout Tevrag-zeina était en voiture le long de l’avenue Moctar Ould Daddah klaxonnant à tout-va…

Voici que notre PM en pleine assemblée commence sa récitation de salades par ses vœux de bonne année à l’auguste assemblée !

 " Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les députés
Honorable auditoire,

Je saisis cette opportunité pour vous présenter, avant de commencer mon propos, mes meilleurs voeux à l'occasion du nouvel An. C'est aussi un honneur et un grand plaisir pour moi de m'adresser à votre auguste assemblé pour vous présenter, et à travers vous au peuple mauritanien, le bilan de l'action du gouvernement au cours de l'année écoulée et les perspectives pour l'année qui commence… »

D’ailleurs l’imam de la grande mosquée et ses talibés devraient aussi ne plus utiliser notre monnaie nationale car la date qui figure sur nos billets est celle de l’ère chrétienne…  

K.F.C

D’ailleurs combien de gens savent pourquoi le nouvel an chrétien commence le 1 er janvier ?

Souvenez-vous :

" Le 1er mars, premier jour du calendrier julien

Jules César, fondateur du calendrier julien

En 46 avant J.C., Jules César décide de remplacer le calendrier lunaire jusque-là en vigueur par un calendrier solaire, dit "julien" (du nom de l'empereur). Tout comme notre calendrier actuel, il est divisé en 12 mois et 365 jours, une journée supplémentaire étant ajoutée tous les quatre ans (année bissextile). Seule différence : le premier jour de l'année est fixé au 1er mars, mois très important à Rome car associé au dieu de la guerre. Cette répartition a laissé des traces aujourd'hui : nos derniers mois de l'année actuels s'appellent ainsi octobre (de "octo", le huitième), novembre (de "novo" le neuvième) et décembre ( de "decem" le dixième) alors qu'ils sont désormais les dixième, onzième et douzième mois de l'année.


Le nouvel an, une spécificité régionale

En 532, l'Église décide de faire commencer l'année au 1er janvier, mois qui suit immédiatement la naissance du Christ fixée au 25 décembre 753 de l'an de Rome (la fondation de la ville éternelle servant de point de départ au calendrier romain) par le Pape Libère. Pour autant, le 1er janvier n'est pas le premier jour de l'année pour tous. Dans certaines régions de France, c'est Pâques, date anniversaire de la résurrection du Christ, qui fait office de nouvel an. Mais cela pose quelques problèmes : Pâques est une date mobile qui correspond au premier dimanche après la pleine lune de printemps (21 mars). On peut donc se retrouver aussi bien avec des années de longueur variable… ce qui s'avère bien compliqué à l'usage. Dans d'autres pays ou régions, c'est Noël qui est choisi comme début de l'année : ainsi, à Lyon, dans le Poitou, en Normandie ou en Anjou...


De l'Edit de Roussillon au calendrier grégorien

L'Edit de Roussillon impose le 1er janvier comme début de chaque année.

Le 9 août 1564, par l'Edit de Roussillon, le roi Charles IX impose le 1er janvier comme point de départ obligatoire de chaque année. La mesure prend effet au 1er janvier 1567. En 1582, un nouveau calendrier naît : le calendrier dit grégorien, du nom du pape Grégoire XIII (pape de 1572 à 1582). La structure du calendrier grégorien est analogue à celle du calendrier julien. Le calendrier grégorien donne un temps moyen de l'an de 365,2425 jours. Pour assurer un nombre entier de jours par année et pour correspondre à la réalité solaire, on y ajoute régulièrement (tous les 4 ans en principe) un jour bissextile, le 29 février. Quand les catholiques européens se réveillent le lendemain du jeudi 4 octobre, ils sont en réalité le vendredi 15 octobre selon le nouveau calendrier. L'année 1582 compte dix jours de moins pour rattraper le décalage avec le soleil. Le calendrier julien n'était en effet pas en accord avec l'année solaire, il avançait d'environ 11 minutes. C'est pour rétablir ce décalage que la réforme du Pape est entrée en vigueur.En revanche, pas de modification de la date du nouvel an. C'est ce calendrier qui est toujours en vigueur aujourd'hui.


Le 22 septembre, nouvel an révolutionnaire

Personnification de Pluviose

Le 22 septembre 1792, la Convention proclame la République. Symbolisant une rupture avec l'ordre ancien, l'élaboration du calendrier républicain demande plus d'un an de débats auxquels participent notamment David, Chénier et Fabre d'Eglantine. Le projet définitif est adopté le 24 octobre 1793 : le début de la nouvelle ère est fixé au 22 septembre 1792 qui devient ainsi le 1er vendémiaire an I. Chaque année commence le jour de l'équinoxe d'automne, moment où la durée du jour est égale à celle de la nuit, ce qui, selon les années, peut correspondre au 22, 23 ou 24 septembre, date qui est fixée par décret. L'année est divisée en douze mois de trente jours, eux-mêmes divisés en trois "décadi " de dix jours (pour supprimer toute référence biblique à la semaine de sept jours), suivis de cinq jours "complémentaires" appelés aussi "sans-culottides". L'année bissextile est appelée "franciade" et le jour rajouté tous les quatre ans, jour de la Révolution.


Retour au 1er janvier

En 1805, un retour à l'ancien système devient nécessaire : la France doit avoir le même calendrier que le reste de l'Europe. Le 1er janvier 1806 (11 nivôse an XIV) marque ainsi l'abandon du calendrier révolutionnaire pour le calendrier grégorien. Depuis lors, le 1er janvier est resté premier jour de l'année

"

source
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires