Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’extinction de la communauté Wolof en Mauritanie.


Tribunes
Dimanche 24 Août 2014 - 13:07

" Je juge que la question du sens de la vie est la plus pressante des questions. L'homme seul se la pose. Elle est le signe de sa dignité." CAMUS.


L’extinction de la communauté Wolof en Mauritanie.
Au lendemain de la formation du nouveau gouvernement dans notre pays, la déception fut grande pour la grande majorité des Mauritaniens. Et pour cause, le nouveau gouvernement, composé des mêmes tètes, même ethnie, une continuité de la politique d’ethno stratégie et d’exclusion des Noirs Mauritaniens, surtout de ma communauté, les Wolofs. Nous voila dans une situation d’eternel recommencement, avec des chefs qui ne nous respectent pas, nous persécutent, nous humilient. Et on ne dit rien, on ne fait rien, on sait et on en rit. Notre communauté est qualifiée de la communauté la plus docile en Mauritanie, parce que de toutes les maladresses qui nous sont adressées directement on ne réagit pas et on se dit juste c’est le destin, Nous le savons et nous en rions. Ne voyez vous pas que si on ne fait rien, on sera appelé à plier bagage et voir nos parents, nos frères et sœurs rayés de la carte, ça ils le savent et ils en rient.

La communauté wolof de Mauritanie, fière d’appartenir a cette nation, et qui ne demande rien que les textes et lois soient applicables a tous les Mauritaniens, se voit abuser, mépriser et exclue, nous tous nous le voyons, on ne dit rien et certains en rit même. Mais dans toute chose il y a des limites que nul ne devrait franchir. Ce sont celles de la constitution, celles de l’égalité et la justice, ce sont celles de la morale politique qui ne sont inscrites dans aucun code, hormis celui de l’honneur, et ça personne ne doit en rire. Notre honneur bafouée, une dignité foulée aux pieds, on continue à nous endormir avec des pamphlets venant de mercantiles sur la paix. Cette paix ne peut être un acquis définitif, mais un subtil équilibre à préserver à tout prix. Voila pourquoi, il nécessiterait que le peuple se sente garant de sa vie et prenne ses responsabilités. Que chacun soit convaincu que son existence et son passage sur cette terre devraient impérieusement servir à quelque chose. C’est exactement ça le sens de la vie. On ne peut pas en rire, car c’est une question de vie ou de mort.

Mes chers compatriotes, réveillez vous, et prenez votre destin en main. . Ne laissez pas ni aujourd’hui ni demain ces gens détruire ce qu’on a de plus cher qui est la paix sociale. La frustration et l’exclusion de certains, eux ils vont en rire, nos zouaves de politiques et cela est inacceptable. Au moment ou la situation économique est jugée inquiétante, la situation sociale est jugée préoccupante, et la situation politique jugée sérieuse, ces mêmes gens se permettent de continuer leur forfaiture a ignorer, des communautés, et a diviser pour mieux régner.

Le gouvernement est devenu à mes yeux un pôle de concentration de la haine envers les noirs. Nous savons tous cela, on ne fait rien et on en rit même. Dans un sens je suis fier de ma communauté, une communauté exclue et oubliée, mais qui n’a jamais baissée les mains, et est restée digne devant ces humiliations. Communauté de paysan, et d’intellectuels, bien éduquée et bien formée, hé bien cette communauté là aujourd’hui réclame tout naturellement ces droits, cette communauté là, c’est la communauté wolof, c’est ma communauté … Il est temps que ça change, il est temps que nous prenions nos responsabilités.

Ce pays nous appartient tous. Aucune ethnie, ni communauté ne vaut plus que les autres. Combattons ce système, qui a fini d’humilier les couches vulnérables, assommées par la faim et la soif, plus que jamais vomi par les Mauritaniens épris de paix et de justice. Le déclanchement de la révolte est imminente et est déjà amorcée. Que nos autorités comprennent cela, et qu’ils sachent aussi qu’aucune armée au monde ne peut vaincre un peuple qui a décidée de résister. Ainsi vaillant peuple Mauritaniens, le moment est venu de se défendre, d’imposer la justice, l’équité et le droit aux minorités.

Le moment est venu pour nous converger massivement mais surtout pacifiquement vers la paix, la réconciliation et le développement du pays dans sa diversité culturelle et linguistique.

Que Dieu bénisse la Mauritanie.
M.F.      mohamedenf@gmail.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter