Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’art de la guerre : Quand Sun Tzu décrivait l’armée mauritanienne (et celles africaines) sans l’avoir jamais vue…


Société
Jeudi 20 Décembre 2012 - 19:55

Il y a un peu plus de 2400 ans, un général chinois, Sun Tzu, écrivait un livre de préceptes militaires, qui demeure encore aujourd’hui une référence dans les académies militaires. A certains passages du livre, les préceptes sont frappants de vision : On a l’impression d’une description de nos armées africaines déliquescentes, et plus particulièrement, plus proche de nous, de celle mauritanienne.


Quelques généraux mauritaniens assemblés, lors du défilé pour la fête de l'armée mauritanienne, le 25 novembre 2011 à Nouakchott. Crédit : AMI
Quelques généraux mauritaniens assemblés, lors du défilé pour la fête de l'armée mauritanienne, le 25 novembre 2011 à Nouakchott. Crédit : AMI
"Si la Chaîne de commandement traite les officiers et les soldats comme ses enfants, ceux-ci le suivront pour affronter toutes les épreuves si dures soient-elles. S'il traite ses soldats et ses officiers comme ses propres fils, ceux-ci n'hésiteront pas à mourir pour lui. Les soldats qui sont traités avec largesse, mais ne sont pas utilisés; qui sont choyés mais ne sont pas éduqués; et surtout qui sont fautifs, mais ne sont pas punis, seront des vauriens, comme des enfants gâtés" explique le général chinois (p74 de "l'art de la guerre, éd.Rivages poche).

Difficile de ne pas faire la correspondance avec nos armées africaines si nulles, ou notre élite militaire, pour beaucoup d'entre eux noyés dans le marasme de l'impunité, liée aux massacres, tortures, meurtres et déportations de 1989, ou encore gavés de largesses, "sans avoir jamais été utilisés" ou "sans les mériter".

De cette réflexion de Sun Tzu, ressortent les principes de l'efficience, de la justice, de la fraternité, et surtout de la méritrocratie. Toutes absentes dans la sélection des officiers mauritaniens, particulièrement aujourd'hui, et d'une grande partie des armées africaines.


MLK

Statue représentant Sun Tzu
Statue représentant Sun Tzu
* La tradition associe l'Art de la guerre, à un général nommé Sun Tzu, qui aurait vécu à la fin du VIe siècle av. J.-C., et serait entré au service du roi Helu de l'État de Wu. Selon Sima Qian, Sun Tzu aurait fait lire ses Treize chapitres au roi, avant de le conseiller lors de ses campagnes contre l'État de Chu.

Écrit à l'époque des Royaumes combattants de Chine, L’Art de la guerre est le plus ancien traité de stratégie connu (V-IVe siècles av. J.-C.), et l’un des plus célèbres. Mais il est davantage : une leçon de sagesse et d’art de vie inspirés du Tao.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter