Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’armée de Birame : 20 personnes, 200 claviers et un ambassadeur…


A.O.S.A
Lundi 11 Juillet 2016 - 11:54


L’armée de Birame : 20 personnes, 200 claviers et un ambassadeur…

Avant le verdict de la cour suprême concernant Ould Mkheitir et les têtes de l’IRA, j’avais expliqué que le pouvoir ne libérerait jamais en même temps le militant forgeron et les militants de l’IRA surtout à la veille de l’arrivée de la Ligue Arabe car c’eût été permettre à Birame et ses acolytes de faire quelques tapages. Les têtes de l’Ira n’avaient aucune raison de bénéficier d’un apaisement car ils avaient déjà purgé 2/3 de leur peine avec en plus sur le dos le verdict de la cour d’appel qui  a confirmé le premier jugement en refusant de requalifier les faits alors que pour Ould Mkheitir la libération était plus prévisible vu que la cour d’appel a requalifié les faits laissant à la cour suprême le loisir de reconnaître son repentir.

 

 

Entre-temps, il y eut l’affaire Alston créée de toute pièce par une manipulation dont nous avons suffisamment parlée, à cela s’est greffée l’affaire de Néma avec les propos d’Aziz au sujet de la fécondité des hratines. La tension était à son comble, le pouvoir n’avait d’autre choix que de libérer Birame et Brahim pour calmer l’atmosphère avant l’arrivée des arabes et certainement aussi sous le coup de pression d’une certaine puissance étrangère avec laquelle il ne faut pas trop badiner.

 

 

Depuis Ould Mkheitir croupit en prison en attendant le verdict de la cour suprême qui se fait attendre depuis des mois alors que la cour d’appel l’a jugé la même semaine que Birame  mais ce cas-là n’intéresse pas son excellence Larry Andre certainement car il n’a pas épousé une forgeronne. Pour des raisons personnelles,  il n'est activement sensible qu'à la cause noire...

 

 


De là que la formidable militante mauresque Mekfoula Mint Brahim n’a jamais reçu le moindre prix ni le moindre soutien alors qu’elle se bat contre les islamistes bornés. Il faut dire qu’elle se bat en hassanya...

 

 

Quant à son champion, comme à son habitude, sitôt libéré, Birame prit le large. D’abord Dakar où il a renouvelé ses mensonges scandaleux à propos l’apartheid  tous azimuts en vigueur en Mauritanie, appelant les états africains et toutes les puissances de l’univers à faire subir à la Mauritanie toutes les pressions et embargo possibles pour libérer les esclaves et en finir avec ce régime d’apartheid authentique au nez des africains. 


 

 

Puis il s’envola vers le pauvre John Kerry qui croit tout ce que lui racontent certains réseaux de désinformation. Là Birame et Brahim reçoivent un prix de plus pour leur combat contre le régime raciste et esclavagiste avec lequel les USA ont pourtant d’excellentes relations à tous les niveaux de la coopération surtout militaire. Leur fameux ambassadeur ici pose toute l’année et à toutes les fêtes avec les «  beidhanes voraces » «  les vils hratines » et « les faux oulémas » comme les appelle le grand prix des droits de l’homme de l’ONU alors que Ban Ki-Moon lui-même en visite à Nouakchott n’est pas allé lui rendre visite dans sa prison dorée d'où il sortit machallah plus gras que jamais en tout cas plus que tous les pauvres diables qu’il balade en parlant de conditions de détentions extrêmes.

 

D’ailleurs le terroriste mauritanien en cavale pris en Guinée avait la même mine machallah que Birame, il a triplé de volume en prison comme s’ils avaient eu droit à eux deux à la ration de tous les prisonniers du pays.

 

 

Pendant les vacances bien méritées de Birame aux USA dans des hôtels de luxe à raconter ses salades, à Nouakchott éclataient les événements devant l’hôpital Bouamatou qui du Maroc ne devait pas en être mécontent.

  


Même si sur des photos, on voit clairement un membre de l’IRA portant un reste de tenue de policier malmené par l’effet surprise de cette attaque apparemment préméditée, toute la presse francophone et les ONG qui doivent leur survie qu’à des dons étrangers, donnèrent raison à la version de l’IRA alors que leur gourou est devenu un menteur sans vergogne qui n’ose pourtant pas porter plainte sur son ancien compagnon monsieur Saad Ould Louleid qui à la télé a accusé Birame et bien des têtes de l’IRA noms à l’appui de se servir de cette cause non seulement pour des petits trafics financiers personnels mais aussi pour faire le jeu de puissances étrangères. 

 


Il n’a pas même osé lui répondre dans une de ces fameuses vidéos de plus en plus délirantes où il prend la mine d’un futur Néron où brille la flamme subliminale qui menace les maures. 
 lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires