Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’après-Kadhafi, lourd de tous les dangers


Tribunes
Vendredi 28 Octobre 2011 - 14:23

La mort de Kadhafi menace l’unité fragile des vainqueurs. Leur opposition au dictateur était le ciment d’une alliance hétéroclite et fragile. Une guerre de positions a commencé.


De gauche à droite : Muammar Kadhafi, Nicolas Sarkozy et le président du CNT, Moustafa Abdel Jalil. Dessin de Glez paru dans afronline.org
De gauche à droite : Muammar Kadhafi, Nicolas Sarkozy et le président du CNT, Moustafa Abdel Jalil. Dessin de Glez paru dans afronline.org
La première des questions reste celle de l’unité et de la cohésion du CNT [Conseil national de transition]. Depuis quelques mois, les tensions entre différentes factions et divers groupes étaient palpables. En témoignent les menaces de démission réitérées du numéro deux de l’instance politique provisoire, Mahmoud Jibril, ancien responsable de la planification et du développement économique sous le régime de la Jamahiriya. Les différentes composantes du CNT, civiles, militaires, islamistes, notables citadins ou représentants de tribus, ainsi que les chefs militaires locaux qui ont mené les batailles les plus importantes à Marsa El-Brega, Ras Lanouf, Misrata, dans le djebel Nefoussa, à Tripoli, Bani Walid et Syrte, étaient réunis par l’existence même du colonel Kadhafi, qui était une menace et un ciment. Sa disparition porte donc atteinte à leur coalition. Les contradictions politiques du CNT et la nature même de cet attelage incertain de profils divers, de forces centrifuges et d’ambitions antagoniques risquent donc de favoriser une guerre de légitimité, précisément une confrontation des légitimités, la plus puissante pouvant être celle des armes. Donc des chefs militaires locaux ou au niveau du CNT, à l’image du commandant islamiste Abdelkrim Belhadj, alias Abou Abdallah Al-Sadek, ingénieur de formation et ancien des fronts de guerre afghan, tchétchène et irakien. 



Noureddine Khelassi / La Tribune


              


1.Posté par BONBOF le 09/11/2011 17:58
Maintenant que l’OTAN et les libérateurs soutenus par les Etats Unis se sont emparés de la Libye, voici les 12 “injustices” les plus graves dont souffraient les Libyens et qui devraient cesser…

Lire l'article et votez, ces injustices: vrai ou faux ?

http://2ccr.unblog.fr/2011/10/26/fin-des-injustices-en-libye/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter