Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’ambassade d’Espagne refuse le visa à Da Sylva, réaction express de la FFRIM


Sport
Jeudi 5 Septembre 2013 - 13:05

La Fédération Mauritanienne de football s’est heurtée à un obstacle inattendu, avec le refus catégorique de l’ambassade d’Espagne en Mauritanie, de délivrer un visa à Dominique Da Sylva. Devant cette situation, la FFRIM a dû batailler pour régler le problème du pensionnaire d’Al Ahly.


L’ambassade d’Espagne refuse le visa à Da Sylva, réaction express de la FFRIM
Autres articles
Alors que tout semblait être bouclé du côté de la FFRIM, les choses se sont sérieusement compliquées ces derniers jours. Parmi tous les cas que l’instance dirigeante du football Mauritanien devait gérer, un en particulier posait problème, celui de Dominique Da Sylva. Retenu pour prendre part au stage des Mourabitounes à Oliva, l’attaquant du club égyptien d’Al Ahly souhaitait régler ses soucis administratifs, avant de jouer avec la sélection nationale.

La Fédé a malgré tout réussi à le convaincre de revêtir le maillot vert et jaune, pour ensuite se pencher  sur son dossier. Cependant, pour que Dominique puisse effectuer le voyage en Espagne, il fallait le faire venir à Nouakchott, afin qu’il dépose – en même temps que les autres membres de la délégation – une demande de visa.
 
Surprise, l’ambassade espagnole rejette la requête du seul Da Sylva. Motif, le joueur disposerait d’un passeport Sénégalais, qu’il utilise depuis que l’État Mauritanien avait refusé de prolonger le sien. Face cette situation, et à deux jours du départ pour Valence, Ahmed Yahya est sorti de sa boite pour trouver une solution instantanée. Le président de la FFRIM est – grâce à bon nombre d’acrobaties – parvenu à obtenir mardi un passeport Mauritanien à Da Sylva, qui a donc pu avoir son visa ce mercredi matin. Après quelques frayeurs, le Mourabitoune sera donc bien au rendez-vous contre la sélection du Canada.
 
La question qu’on viendrait toutefois à se poser, c’est pourquoi la FFRIM a attendu de buter sur ce refus, pour se décider à faire un passeport à Da Sylva ? L’incompréhension est totale, mais elle a tout de même prouvé que quand elle veut, elle peut. Reste à savoir à présent, à quel moment l’international Mauritanien aura le reste de ses papiers administratifs (un extrait de naissance et une pièce d'identité), lui qui au début ne voulait pas revenir sans les acquéir, mais qui a finalement ravalé sa fierté.

Source : Maurifoot
Mamoudou Kane


              


1.Posté par Marquis le 18/11/2013 03:47
on aimerait voir ce maillot au brésil http://www.maillotdefr.com/

2.Posté par Serge Soriano le 22/11/2014 09:01
Dans ce contexte difficile, Assurance Voyage Schengen a décidé de sécuriser les demandeurs de visa en leur proposant la prise en charge forfaitaire des frais de visa ( dans la limite de 50 € soit 32798 Francs CFA) et le remboursement de leur prime d'assurance en cas de refus de visa.
L’indemnisation se fait sur simple envoi du formulaire
officiel de refus de visa et du justificatif des frais de demande dès lors que la déclaration de refus a été notifiée à l’assureur avant la date de départ prévue.
Le cout de cette option est de 3936 Francs CFA (6 €) et
elle se souscrit directement en ligne sur le site www.assurance-voyage-schengen.com
(*) Taux de refus de visa Schengen : Algérie 26,7 %,
Maroc 11,8 %, Tunisie 12 %, Egypte 10,7 %, Iran 18,2 %, Colombie 9,1 %, Inde, 6,1 % (sources : commission européenne pour 2012)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter