Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’Union Européenne en Mauritanie


Vu de Mauritanie par MFO
Dimanche 16 Février 2014 - 08:46


L’Union Européenne en Mauritanie
Quel sens donner à la visite effectuée par le Commissaire européen au développement, le Letton Andris Piebalgs ? Un premier regard nous permet d’entrevoir l’arrivée à échéance de l’Accord de pêche dont la gestation a été rendue difficile par le lobbying de certains syndicats de pêcheurs de l’Europe du Sud (Espagne, Portugal…). Mais, selon lui, l’Accord de pêche va toujours prendre en considération les intérêts de la Mauritanie. Autant donc considérer que les acquis en la matière ne seront pas remis en cause. La crainte était réelle depuis que l’artisan principal de cet Accord, côté mauritanien, Cheikh Ould Baya occupe la Mairie de Zouérate.
 
Selon un communiqué de le représentation de l’UE à Nouakchott, le Commissaire venait annoncer une aide «de 195 millions € destinée à soutenir la Mauritanie dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'État de droit et des soins de santé au cours de la période 2014-2020». Ensuite évaluer, avec les hautes autorités, l’ensemble de l’action européenne dans notre pays, notamment «dans les domaines de la sécurité, du développement et de la pêche».
 
Mais cette visite a un autre intérêt parce qu’elle intervient à «quelques mois à peine le sommet UE-Afrique qui se tiendra à Bruxelles les 2 et 3 avril. La Mauritanie, qui occupe en ce moment la présidence de l'Union africaine, aura un rôle particulièrement essentiel à jouer lors de ce sommet».
 
Pour le Commissaire européen au développement, «le pays aura un rôle particulièrement important à tenir au cours du prochain sommet UE-UA et peut continuer à compter, dans ce cadre, sur l'engagement de l'UE». Et de poursuivre :«De par sa situation géographique, la Mauritanie a également un rôle crucial à jouer pour aider à maintenir la stabilité au Sahel.  Il ne saurait y avoir de développement sans sécurité et je tiens à féliciter ce pays pour tous les travaux qu'il entreprend afin d'améliorer la stabilité sur son territoire et dans l'ensemble de la région.»
 
Quand il est reçu par le Président de la République, le Commissaire européen déclare avoir discuté les engagements européens en Afrique dont la nécessité de soutenir le processus de sécurisation, de stabilisation et de développement en Afrique. La discussion a porté sur les programmes engagés en Mauritanie, notamment le lancement des travaux de la route Nouakchott-Rosso financée en partie par l’UE (un don de 51 millions euros). Mais aussi les secteurs d l’énergie, de l’eau, du développement rural, de la santé et du renforcement de l’Etat de droit.

Selon le communiqué de la représentation, «Entre 2007 et 2013, l'UE a alloué 209 millions € en faveur de la Mauritanie, dont 25 millions € supplémentaires pour la stratégie en faveur du Sahel (stratégie de l'Union européenne visant à promouvoir la sécurité et le développement dans la région du Sahel), 11 millions € pour l'initiative du millénaire pour le développement et 8 millions € dans le cadre du mécanisme FLEX relatif à la vulnérabilité (ou V-FLEX), mis en place pour aider les pays à faire face aux effets de la crise économique». 

MFO
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter