Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’Ira justifiée : terrible déclaration de Philip Alston de l’ONU après sa visite en Mauritanie…


A.O.S.A
Jeudi 12 Mai 2016 - 00:34


L’Ira justifiée :  terrible déclaration de Philip Alston de l’ONU après sa visite en Mauritanie…

La Mauritanie risque de vivre très prochainement des heures très sombres où les hratines risquent d’en faire les frais à grande échelle. Ce n’est pas un pressentiment, cela semble inévitable à moins d’un sursaut national à tous les niveaux du pouvoir jusqu’au citoyen lambda. Il suffit pour s’en convaincre de noter les sorties alarmantes de tous ceux qui parlent au nom du pouvoir ou des militants de la cause hratine.

 

On n’a pu croire à un dérapage d’Aziz à Néma à propos de la sexualité débridée des hratines avec à la clé un nombre de naissances jugé élevé par Aziz sans que les pères ne s’occupent de leurs enfants éparpillés, soit par inconscience soit parce qu’ils sont débordés par le manque de liquidités. Apparemment déconnecté de la réalité, Aziz donna deux exemples de salaires soit 100.000 et 500.000 alors que son pouvoir a augmenté le smic qui vaut désormais 33000 ouguiyas soit le prix d’un chétif mouton salaire de ses auditeurs premiers concernés par la salve.

 

Hélas, tout semble prouver que le dérapage n’était en fait qu’une explosion due à quelque chose qu’Aziz avait au fond du cœur mais qu’on ne se trompe pas, ce n’est pas Aziz le problème, je crois qu’il est victime d’un matraquage à deux niveaux : l’un interne à son pouvoir venant de chauvins, petits intellectuels retors, racistes, pour qui le pouvoir en Mauritanie doit rester exclusivement l’apanage des maures et pour se faire il faudrait éloigner au maximum les hratines de tout pouvoir véritable comme si la fraternité était fausse et que sitôt les hratines bien représentés comme incontournables ils iraient égorger les maures ; de l’autre Aziz est exaspéré de voir que l’ONU et mille autres organisations des droits de l’homme ne lui font aucun cadeau face à ses efforts, qui n'engagent à rien, pour paraître faire ce qu'il  peut face aux séquelles de la mentalité esclavagiste, féodale qu’on trouve dans tous les rouages de l’état  et de la société chez les maures comme chez les négro-mauritaniens.

 

 

Après sa sortie à Néma, voilà qu’un chargé de mission à la présidence, publie un article où il justifie les propos du président par une nécessité vitale de faire comme d’autres pays au monde à savoir contrôler les naissances des populations incriminées. Article parfaitement délirant sur le fond comme la forme quand on connaît la superficie de la Mauritanie, son nombre d’habitants et ses richesses.  C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé sèchement Philip Alston


 

 

Cette sortie de ce chargé de mission à la présidence ressemble à celles téléguidées des ministres à propos de la constitution. Ce chargé de mission n’aurait jamais osé mettre de l’huile sur le feu s’il ne savait pas qu’il serait apprécié de la présidence. Pourtant cette sortie est dangereuse et abjecte. Bien sûr la majorité des hratines pauvres ne sert à rien pour faire tourner l’économie qui intéresse la Banque Mondiale et le FMI. Bien sûr ces citoyens pourraient disparaître de la surface de la Mauritanie sans que le pouvoir mauritanien s’en plaigne mais de là à les traiter avec mépris comme parasites qui se multiplient comme des rats, il n’y a qu’un mot dont l’esprit a été étalé au nom d’un changement de mentalité.

 

 

Pourtant s’il y a bien une mentalité qui a pourri ce pays c’est bien celle de ce chargé de mission qui a été entre autres ministre du pétrole de Taya, suivi d'un passage à la police des crimes économiques...


http://lecalame.blogspot.com/2006/01/zeidane-ould-hmeida-arrt.html


...pour ensuite  applaudir à tout rompre Ahmed Daddah, le tout pour rejoindre finalement la présidence d’Aziz. La mentalité du pouvoir comme de l’opposition qui engraisse ce genre de trajectoire cynique est un poison pour la Mauritanie.

 


C’est bien lui qui en 2009 disait ceci au nom de l’entité nationale en danger  : « «J’ai décidé de soutenir Ahmed Ould Daddah pas parce que je soutiens un homme, mais parce que je soutiens un projet, car M Ahmed Ould Daddah me parait être le meilleur candidat, le plus apte à amener la Mauritanie à bon port » a indiqué Zeidane Ould Hmeida. Ce soutien se justifie -selon Ould Hmeida- par les conditions par lesquelles passent la Mauritanie, par le devoir de défendre les intérêts de ce pays et son avenir. Ould Hmeida -qui a tenu dans son allocution à remercier le vice-président du RFD Mohamed Abderrahmane Ould Moine- a ajouté que «la Mauritanie est en danger» et dans les prochains jours, «l’entité nationale résistera ou disparaîtra»… » 

 

 

Le voilà aujourd’hui qui, apparemment en opération commando depuis la présidence, jette de l’huile sur le feu avec de la suite dans les idées car il sait très bien que les militants de la cause hratine vont s’en servir pour encore chauffer l’atmosphère car eux non plus ne sont pas en reste quand il s’agit de qualifier le pouvoir de tous les noms d’oiseaux et vont même jusqu’à pronostiquer l’extermination des hratines

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires