Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

L’Algérie augmentera sa production d’essence et de gasoil, pas les prix


Economie
Dimanche 8 Juin 2014 - 19:57

Dans quelques années l’Algérie n’importera plus du gasoil ni de l’essence, a annoncé ce matin, Ali Hached, conseiller du ministre de l’Energie.


L’Algérie augmentera sa production d’essence et de gasoil, pas les prix
«Le ministère de l’Energie a lancé un programme de réhabilitation des raffineries et dès que les travaux au niveau de ces installations seront achevés, nous n’aurons plus besoin d’importer le gasoil et l’essence. De plus, une fois réhabilitées, les raffineries auront une plus grande capacité de production », a-t-il déclaré. D’après lui, ces infrastructures seront en mesure de produire 3.700.000 tonnes de carburants de plus, chaque année. M. Hached, qui animait une conférence entrant dans le cadre des journées d’information consacrées à la presse, a évoqué quelques nouveautés, dont le changement de référencement des carburants distribués au niveau des stations d’essence. « L’automobiliste algérien trouvera à sa disposition de l’essence 90 et de l’essence 95 au lieu du sans plomb, du super ou du normal », a-t-il indiqué. Ce nouveau référencement des carburants sera adopté dans les quelques années à venir.

Pas de fin imminente du pétrole

D’autre part, le représentant du ministère de l’Energie a parlé de la mise en place, cette année, de 600 points de vente GPL. « Les travaux ont déjà commencé pour la réalisation de ces points de vente qui seront opérationnels le plus tôt possible », a-t-il dit. Le conseiller du ministre s’est attardé sur la stratégie énergétique de l’Algérie en affirmant que « notre pays avait encore de grandes réserves énergétiques en gaz et en pétrole », invitant les représentants de la presse à « ne pas tendre l’oreille aux discours de certains experts qui annoncent la fin imminente du pétrole en Algérie ». Il a souligné, dans ce sens, que l’Algérie avait opté pour un programme de diversification de ses ressources énergétiques, même si « le pétrole et le gaz resteront encore longtemps les principales sources d’énergie pour l’Algérie et pour le reste du monde ». Un intérêt particulier sera accordé aux énergies renouvelables, selon lui. L’énergie nucléaire et même le charbon font partie des énergies que l’Algérie compte exploiter à moyen terme, d’après les dires du même responsable.

Source:Maghrebemergent
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires