Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Kassataya dit avoir pisté Aziz jusqu’à la porte de Ould Brahim Khil qui confirme…


A.O.S.A
Lundi 5 Novembre 2012 - 16:26


Kassataya dit avoir pisté Aziz jusqu’à la porte de Ould Brahim Khil qui confirme…
C’est quoi cette histoire ? A en croire la radioweb, une équipe de la rédaction en planque, comme d’intrépides paparazzis, a fini par voir des proches de l’entourage du chef de l’état sans plus de précisions mais il ne peut s’agir que de la famille car le directeur de cabinet, le conseiller en communication et les plus proches collaborateurs non physiquement indispensables auraient été invités par Aziz à rentrer tranquillement au pays. Selon nos enquêteurs, il n’y aurait aucun doute, Aziz serait entre ces murs à Paris et non plus à Nice comme l’avait annoncé quelqu’un de l’ANAIR et rapporteur présumé de la commission politique de l’UPR avant de recevoir une cinglante réponse parfaitement injuste du Secrétaire Exécutif Chargé de l’Orientation et des Affaires Politiques de l’UPR. 
 
Sitôt les informations repêchées, séchées, coupées, recoupées, entassées, consolidées, soudées, les voilà en vitrine : sans plus de sécurité pour un chef d’état en convalescence, dont l’AQMI veut la peau sans parler de mille et un autres ennemis, voilà nos journalistes qui arrivent à sonner à la porte sans être inquiétés par quiconque ! Ils demandent à voir l’hôte des lieux et voilà l’ambassadeur de Mauritanie qui répond en personne le plus tranquillement du monde quand il sait à quels professionnels il a affaire.
 
Là, nos journalistes demandent à voir le président tout simplement comme s’il était en train de regarder la télé comme un patient d’une maison de repos. Que fait l’ambassadeur qui serait avec l’homme le plus recherché par ses concitoyens et par la presse internationale de la sous-région ? Il ne cherche pas même à cacher que le président serait avec lui ! Le voilà qui répond « il est tard » aux journalistes qui réclament de voir Aziz, pourquoi pas, sur-le-champ. Ce « il est tard » vaut confirmation. Entre la fuite du rapporteur présumé de la commission politique de l’UPR qui annonça à dakaractu qu’Aziz est à Nice et l’ambassadeur qui baisse si vite les armes devant les journalistes, on ne sait qui blâmer…
 
L’ambassadeur avait-il le choix devant les éléments présentés par les journalistes pour étayer leur certitude ? Qu’ont vu les journalistes ? S’ils ont vu la famille proche d’Aziz cela ne signifie rien sinon qu’elle logerait dans cet appartement car on l’imagine mal dormir au pied d’Aziz qui doit continuer à gérer le pouvoir de là où il est même en mode light. Donc la seule preuve qu’Aziz serait dans cet appartement serait que les journalistes aient assisté à son transfert présumé de Nice à Paris pour une dernière visite à Percy avant le retour au pays. 
 
Vivement de sérieuses informations complémentaires sans équivoque.

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires