Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Karen Hudes, lanceuse d'alerte de la Banque mondiale, révèle comment "l'élite mondiale dirige le monde"


Lu sur le web
Mercredi 6 Novembre 2013 - 16:52

Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l'intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior. Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l' élite mondiale dirige le monde , et les informations qu'elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .


Karen Hudes a étudié le droit à Yale Law School et l'économie à l'Université d'Amsterdam . Elle a travaillé dans l'Export Import Bank américaine des États-Unis de 1980-1985 et dans le département juridique de la Banque mondiale de 1986 à 2007. Elle a créé le Comité d'Organisation Non Gouvernementale de la Section du droit international de l'American Bar Association et le Comité sur le multilatéralisme et la responsabilité des organisations internationales de la branche américaine de l'International Law Association.
 
Aujourd'hui, Hudes s'évertue à dénoncer le système financier corrompu que l'élite mondiale utilise pour contrôler les richesses du monde. Lors d'une interview avec le New American, elle a discuté de la façon dont nous laissons ce groupe d'élites dominer totalement les ressources de la planète sans réagir ... 
 
Un manque de réaction relatif aussi au contrôle des médias pour couvrir ses crimes, explique-t-elle dans la vidéo. "J'ai été congédiée quand j'ai vainement tenté de dénoncer et mettre sur la table les multiples problèmes à la Banque Mondiale" accuse-t-elle.
 
Citant une étude suisse explosive de 2011, publiée dans le Journal PLoS ONE sur le " réseau de contrôle de la société mondiale", Hudes a souligné qu'un petit groupe d'entités - principalement des institutions financières et en particulier les banques centrales - exerce une énorme influence sur l'économie internationale dans les coulisses . " Ce qui se passe réellement, c'est que les ressources de la planète sont dominées par ce groupe", at-elle expliqué, ajoutant que les "accapareurs de pouvoir corrompu" ont réussi à dominer aussi les médias.
 
Lorsque l'équipe a démêlé plus avant le réseau des détenteurs, elle a trouvé la plupart des éléments lui permettant de remonter jusqu'à une «super- entité» de 147 entreprises encore plus étroitement liées - tous leurs biens étant détenus par d'autres membres de la super-entité- qui contrôle 40 pour cent de l'ensemble du réseau», explique Glattfelder. La plupart étaient des institutions financières. Le top 20 inclut Barclays Bank, JPMorgan Chase & Co et le groupe Goldman Sachs.
 
Mais l'élite mondiale ne se contente pas de contrôler ces méga-entreprises. Selon Hudes, elle domine également les organisations non élues, qui n'ont pas de compte à rendre, et qui contrôlent les finances de presque tous les pays de la planète. La Banque mondiale, le FMI et les banques centrales comme la Réserve fédérale contrôlent littéralement la création et la circulation de l'argent dans le monde entier . 
 
Au sommet de ce système se trouve la Banque des règlements internationaux. C'est la banque centrale des banques centrales. La plupart des gens n'ont jamais entendu parler de la Banque des règlements internationaux, mais c'est une organisation extrêmement importante. 
 
Elle est située à Bâle, en Suisse, mais elle a aussi des succursales à Hong Kong et à Mexico. Il s'agit essentiellement d' une banque centrale non élue, qui n'a de comptes à rendre à personne, et qui bénéficie de l'immunité complète de la fiscalité et de la législation nationale. Même Wikipedia admet qu '"elle n'a de compte à rendre à aucun gouvernement national".

La Banque des règlements internationaux a été utilisée pour blanchir de l'argent pour les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ces jours-ci le but principal de la BRI est de guider et de diriger le centre planifiée du système financier mondial . 
 
Aujourd'hui, 58 banques centrales mondiales appartiennent à la BRI, et elle a beaucoup plus de pouvoir sur la façon dont l'économie américaine (ou toute autre économie, d'ailleurs) se portera au cours de la prochaine année que n'importe quel politicien. Tous les deux mois, les banquiers centraux du monde entier se réunissent à Bâle pour une "Réunion sur l'économie mondiale ".

Source : Alterinfo
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires