Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Justice: Plaintes tous azimuts de la défense de Mohamed Lemine Ould Dadde


Actualité
Lundi 14 Novembre 2011 - 00:00

Maîtres Brahim Ould Ebety et Mohameden Ould Ichidou qui assurent la défense de Mohamed Lemine Ould Dadde ont le sens de la persévérance. Les deux avocats ont décidé de porter plainte contre le procureur général de la République, le procureur général de la cour d’appel, le directeur de prison et le régisseur de la prison de Dar Naïm, coupables à leurs yeux de la détention arbitraire de leur client Mohamed Lemine Ould Dadde.


Maîtres Brahim Ould Ebety (gauche)  et Mohameden Ould Ichidou
Maîtres Brahim Ould Ebety (gauche) et Mohameden Ould Ichidou
«Nous avons les éléments nécessaires pour déposer une telle plainte», ont tenu à assurer les deux avocats lors d’une conférence de presse tenue dimanche à l’hôtel Wissal. Ils disposeraient de la procuration nécessaire pour porter contre les magistrats cités. Comment les avocats en sont-ils arrivés à une telle extrémité? «A force de voir la justice maintenir notre client en détention arbitraire» justifient-ils.

2010, Mohamed Lemine Ould Dadde encore commissaire aux Droits de l’Homme et à l’Action humanitaire est accusé de détournement de deniers publics. Il lui est reproché un trou de plus de deux cent millions d’ouguiyas dans les finances du commissariat qu’il dirige. Ould Dadde rejette les accusations en bloc, demande d’aller au procès pour laver son honneur. Il est alors placé en détention préventive. Qui doit le juger? La Cour de justice seule habilitée à juger les crimes économiques commis par les hauts fonctionnaires de l’État. Mais voilà, Ould Dadde doit être jugé par la cour pénale, décide la justice.

L’accusé refuse alors de comparaître. Le ministère Public n’en a cure. Ould Dadde reste alors en prison. Pour sa défense, c’est clair il est en détention préventive d’une durée de six mois. Une telle détention étant renouvelable une seule fois, Ould Dadde devait alors être jugé ou libéré au bout de douze mois d’incarcération. Au-delà de cet intervalle de temps, s’il demeure en prison, il passe pour une victime d’une détention arbitraire. Fort de cet argument, maître Ould Ebety appelle à la remise en liberté de son client; mais à l’arrivée il n’obtient pas gain de cause.

Pourquoi Ould Dadde demeure-t-il en prison, alors que conformément à la loi en vigueur, il doit être libre? Maître Ebety n’a jamais jugé judicieux d’apporter une réponse à la question. Toutefois, il précise avoir porté l’affaire devant le ministre de la Justice, le procureur général auprès la Cour suprême, le président de la Cour suprême, le président de la Commission nationale des Droits de l’Homme, le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies chargé des Droits de l’Homme, le Premier ministre, le président de la République. Mais seul le fonctionnaire a daigné répondre à la missive qui lui a été adressée. Plus récemment le ministère public s’est fendu d’un communiqué pour dire qu’Ould Dadde est en détention préventive et non arbitraire. A force d’entendre le même refrain les avocats de l’ancien commissaire en sont arrivés à la conclusion qu’il faut déposer une plainte contre ceux qui sont coupables d’une détention arbitraire, à savoir le procureur général de la République, le procureur général de la cour d’appel, le directeur de prison et le régisseur de la prison de Dar Naïm.

Et si leur plainte n’aboutissait pas que feraient les deux avocats à ce moment-là? «Nous déposerons une plainte contre le gouvernement mauritanien auprès des juridictions internationales, notamment la Commission africaine des Droits de l’Homme, les instances de Nations-Unies, pour défaut de procès équitable et détention arbitraire», rétorque maître Ould Ebety.

Samba Camara
Mamoudou Kane


              


1.Posté par Ak47 le 22/11/2011 09:09
Maitres, votre dossier ira au panier, ouvrez les yeux et lancez la balle plus haut sans perdre de temps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires