Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Jusqu'à 3.000 migrants à la dérive sur 18 bateaux


International
Samedi 22 Août 2015 - 21:09

Les garde-côtes italiens ont annoncé samedi la mise en place d'une opération visant à secourir jusqu'à 3.000 migrants à la dérive en Méditerranée. La Macédoine semble elle débordée par les migrants en provenance de Grèce.


Jusqu'à 3.000 migrants à la dérive sur 18 bateaux
Au moins sept bâtiments - six italiens et un norvégien - participaient à cette vaste opération de secours des migrants qui se trouvaient à bord de 14 bateaux pneumatiques et quatre autres embarcations, comptant au total entre 2.000 et 3.000 personnes.

Plus de 104.000 migrants d'Afrique, du Proche-Orient et d'Asie du Sud ont atteint les ports d'Italie méridionale depuis le début de cette année après avoir été secourus en Méditerranée.
 
Quelque 135.000 autres sont arrivés en Grèce et plus de 2.300 sont morts en mer après avoir tenté de rallier l'Europe grâce à des passeurs. La police de Palerme, en Sicile, a annoncé samedi avoir arrêté six Egyptiens soupçonnés d'avoir été les passeurs de migrants retrouvés à bord d'un bateau surchargé et à la dérive le 19 août

 
Macédoine: la police débordée par des centaines de migrants en provenance de Grèce
 
Des centaines de migrants, notamment des Syriens souhaitant se rendre en Europe occidentale, ont pénétré dans le sud de la Macédoine samedi face une police débordée, dans un no man's land à la frontière gréco-macédonienne. Les migrants ont réussi à franchir les barbelés en bravant les forces de l'ordre qui lançaient des grenades assourdissantes.
 
Plus de 2.000 personnes se trouvaient depuis jeudi dans cette zone frontalière, située entre le village grec d'Idomeni et la ville macédonienne de Gevgelija, où elles ont passé la nuit de vendredi à samedi. Les forces spéciales de la police macédonienne y sont déployées depuis jeudi pour tenter d'endiguer le flux migratoire.
 
Des centaines d'autres y ont afflué durant la matinée en provenance du port grec de Thessalonique. La police semblait avoir réussi à contenir la foule après ce passage par la force de plusieurs centaines de personnes, a constaté un journaliste de l'AFP, en précisant qu'environ 1.500 migrants se trouvaient toujours dans le no man's land. On continuait à entendre de temps en temps les détonations de grenades.
 
Les migrants qui ont réussi à franchir la frontière se sont dirigés vers la gare ferroviaire de Gevgelija d'où partent des trains de façon organisée vers la localité de Tabanovce, dans le nord de la Macédoine, à la frontière avec la Serbie.
 
Samedi après-midi, quelque 2.000 migrants se trouvaient à la gare, selon une journaliste de l'AFP. Des membres des organisations humanitaires leur distribuaient des vivres. Pendant des semaines, la Macédoine a toléré l'entrée massive de migrants sur son territoire en provenance de la Grèce, mais le gouvernement de Skopje a décrété jeudi l'état d'urgence et dépêché dans la zone frontalière des forces spéciales de police et l'armée pour contenir ce flux.

Le Vif
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire