Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Journée hommage : Adieu Saïd !


Culture
Mardi 27 Octobre 2015 - 00:05

Feu Saïd Ould Hamody a bénéficié samedi dernier d’un hommage tout particulier que lui ont rendu sa famille et ses amis. C’était samedi dernier à l’Institut français de Nouakchott lors d’une cérémonie placée sous le thème « Mohamed Saïd Ould Hamody, un homme d’exception » !


Feu Mohamed Said Hamody
Feu Mohamed Said Hamody
Samedi dernier, il fallait plus que la salle et l’esplanade de l’Institut français de Nouakchott pour contenir les d’amis et les membres de la famille de Feu Saïd Ould Hamody ! Il n’y avait en effet pas assez de place pour ces centaines de personnes venues témoigner par leur présence, de la sympathie et de l’estime qu’elles portaient au disparu.

Marquée du sceau du respect et de l’estime que les intellectuels, les hommes de lettres et les politiques de tous bords attestaient à l’endroit du doyen Saïd, la cérémonie du jour devrait rester encore pour longtemps gravée dans la mémoire des mauritaniens et particulièrement, de ceux-là qui ont connu l’homme ou qui l’ont côtoyé… Tant l’émotion était vive et tant les souvenirs que l’on avait du regretté étaient vivaces !
 
D’un bout à l’autre, et pendant plus de quatre heures d’horloge, la cérémonie du jour a frappé plus d’un, par ses symboles. D’abord, par la diversité des hôtes, notamment la présence remarquée de toutes les couches et de toutes les communautés de la Mauritanie.

« C’est à l’image du défunt, qui, sa vie durant, n’a jamais cessé de combattre pour cette Mauritanie-là », devait lancer à juste titre, un des intervenants, qui fit remarquer en substance que cette même diversité se retrouvait sur l’estrade de la salle du CCF où étaient installés Ahmed Ould Sidi Baba, Ahmed Hamza, Sarr Mamadou, Mariem Mint Billal... Ensuite, par la convivialité et surtout par les sentiments de fraternité également partagés par les hôtes du jour.
 
Après le mot de bienvenue prononcé par le Pr Cheikh Saad Bouh Kamara et le message de la famille de Saïd Ould Hamody lu par sa fille Safiya, les invités eurent droit à un magnifique film documentaire-témoignage sur le parcours de l’homme. Un parcours atypique qui retrace la vie du défunt, de son Atar natal à sa retraite à Nouakchott, évoquant le cas échéant, son passage à New-York où il a représenté son pays, sa brève carrière politique au sein du RDU, son inlassable combat pour la consécration de la culture et sa lutte acharnée pour les droits de l’homme dont les derniers épisodes restent son séjour à la tête de la CNDH et récemment à la présidence du Manifeste des haratines.
 
Tour à tour, Gabriel Haty, Wane Birane, Mohamed Ould Abdakkahi dit Bellil, Mine Ould Abdoulahe, Mohamedou Ould Meyin, Deballahi Ould Abdel Jelil et Abdellahi Ciré Ba vont se relayer sur la scène, chacun présentant certaines des incommensurables dimensions de l’homme finalement résumées par Habib Ould Hamett qui le comparera à la vie d’un météore, rappelant la citation de Napoléon Bonaparte qui disait : « Les hommes de génie sont des météores destinés à brûler pour éclairer leur siècle » « Saïd est un météore » soutenait-il.
 
Soumis aux impératifs de temps, les organisateurs de la soirée devaient, la mort dans l’âme, mettre fin aux interventions en milieu de soirée. Il a fallu, pour ce faire, beaucoup d’ardeur et de rigidité, chacun des centaines d’hôtes, tenant à intervenir.
 
MOMS
Lauthentic.info 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires