Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Je dois à mes lecteurs cette petite confidence : quelqu’un a répondu…


A.O.S.A
Samedi 20 Décembre 2014 - 01:21


Je dois à mes lecteurs cette petite confidence : quelqu’un a répondu…

Il y a quelques mois, le 24 mai dernier, j’avais, comme la presse papier aujourd’hui, lancé une sorte d’appel aux dons en espérant que parmi mes milliers de lecteurs cumulés il s’en trouvât un ou deux pour y répondre favorablement d’une façon ou d’une autre car il était encore question de réfléchir à la suite à donner à tout ça car tout le monde travaille sinon pour l’argent du moins en vivant de quelque chose.

 

J’ai été quelque temps marchand d’art mais j’ai vite compris qu’en vérité les gens achètent des tableaux à nos artistes plus pour les soutenir qu’en étant persuadés d’investir dans des œuvres qui prendraient de la valeur avec le temps. Chacun se souvient que j’ai organisé avec Nomade Production bénévolement l’expo « regards sur la passé »  en tant que président d’honneur de l’Union des Artistes Plasticiens de Mauritanie à l’époque. J’ai ensuite milité pour que toute la collection soit acquise par la présidence.

 


La fille de l’ex-chef d’Etat Sidioca, peut témoigner, d’autres témoins aussi, que lorsqu’au CFF elle est venue discuter avec moi du prix de la collection acquise ensuite à quelques millions, une première jamais égalée depuis, je lui ai répondu que je ne parle pas d’argent et qu’elle n’a qu’à voir directement avec l’artiste. Ce qui fut fait et je n’ai pas touché un sou de cette transaction. Pour me remercier, le peintre Mokhis ne savait comment faire. Je lui ai alors dit de me rembourser le prix du tableau de Moctar Ould Daddah que j’ai acheté avant que la collection des personnages historiques ne soit achevée. Ce qu’il fit.

 

Une copie a été faite pour la remplacer, la fille de Sidioca, sa conseillère en communication, a toujours su que j'avais acheté l'original. Mais un jour, il a fallu tourner vite une page de ma vie et j'ai donné ma collection de tableaux à divers amis car je déménageais dans un trou. Ainsi ce tableau de Moctar a atterri chez Isselmou Ould Amar qui est prêt à le donner à la Fondation Daddah depuis que je lui ai expliqué que le portrait qui y figure n’est pas l’original mais une seconde copie avec des cernes qui semblent me dire à chaque fois que je croise ce regard « tu es complice... »

 

Voilà toute l'histoire...

 

Marième Daddah, épouse du père de la nation,  voulait aussi acquérir toute la collection de 16 tableaux mais elle n’en avait pas les moyens ni les amis de la fondation Moctar Ould Daddah.

 

Du coup, c’est l’autre première dame via sa fille qui a fait acheter toute la collection pour la présidence. Quand Marième Daddah a appris cela, ç'a la touchée... Elle voulut au moins garder le portrait original du père de la nation de sorte qu'il n'aille pas chez le président militairement élu mais pour la présidence il était hors de question qu’on retirât un tableau à la collection surtout celui de Moctar.

 


Mokhis vint me voir tard dans la nuit pour m’expliquer le problème. Il voulait que je donne à la fondation Daddah mon tableau de Moctar l’original.  J’ai refusé car j’estimais que tout cela n’était pas mon affaire ayant acheté l’original par un coup de cœur, je ne donnerai à personne même si Mokhis m'avait remboursé pour me remercier en me l'offrant ainsi après coup, quitte à lui rendre ses sous pour redevenir maître incontestable de mon acquisition... Mokhis avec son grand cœur ne pouvait laisser Marième dans cet état. Il ne pouvait pas prendre le tableau de Moctar déjà livré à la présidence ni prendre le mien. Alors en pleine nuit, en une nuit, il a fait un troisième portrait. C’est celui qui est actuellement à la fondation, que je trouve tendu par rapport à l’original qui fut le mien.

 


J’ai donc raconté l’affaire à Isselmou qui a accepté, de son propre chef, de donner son tableau à la fondation. J’en ai parlé à la famille Daddah mais je n’ai pas reçu de réponse. Me voilà tranquille avec ma conscience et le terrible regard de Moctar dans la fondation qui semble toujours me dire que c’est de ma faute si une pâle copie de lui est dans la fondation.

 

Si la fondation le désire, Isselmou est prêt à donner son tableau mais alors il faudra détruire la copie de la fondation afin qu’il ne reste que deux tableaux, l’original et la première copie à la présidence.

 

De toute façon en matière de recel de copie, la garde nationale n’est pas en reste venant de cette même collection…

 

http://chezvlane.blogspot.com/2012/05/recel-de-copie-dart-la-garde-nationale.html

 

Tout ça pour dire qu’aider, soutenir et être moi-même mécène est une chose naturelle. Pas de honte ensuite à demander des soutiens après des années de bénévolat dans l’activisme citoyen, accumulant ainsi moult ennemis pour le plaisir de divertir quelques milliers de fantômes ou presque...

 



J’ai alors écrit ce billet : «  à tout hasard…

 

Après 6 ans de bénévolat, le blog risque de fermer faute de soutiens financiers pas même de la Hapa. Donc à tout hasard, si un de mes lecteurs est un mécène, merci de me faire parvenir 37.000 euros pour continuer sinon c'est impossible du moins ce sera très difficile vu les pressions et la précarité de l'exercice.

 

A titre exemple, Cridem pour se lancer a reçu d'un célèbre mécène près de 137.000 euros.

 

Le problème c'est qu'en Mauritanie, il n’y a pas de mécène au sens désintéressé du terme, on reçoit toute forme de proposition mais il s'agit toujours de rouler pour quelqu'un. Ce que nous avons toujours refusé jusque-là. »

------------------------------------

 

Inutile de dire que personne ne m’a répondu. Certains se sont demandés pourquoi ma famille ne s’est pas manifestée. Elle s’est manifestée comme il faut avant cela mais ma vie d’artiste faisant ce premier soutien fut investi à courir après le cœur de la vie, ce qui la fait battre et sans lequel tout n’est que boucherie et poussière…

lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires