Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Islam, Antéchrist et jambon beurre: Voyage au coeur de la machine anti-Islam


videos
Jeudi 15 Septembre 2011 - 16:13

Journaliste et grand reporter, Paul Moreira s'est infiltré dans la nébuleuse islamophobe américaine. Son documentaire a été diffusé le lundi 5 septembre à 22h40 sur Canal+, à l'occasion du 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.


Qui connaît Pamela Geller, cette blogeuse américaine aux allures de vamp siliconée, devenue en moins d'un an la figure majeure du mouvement islamophobe aux Etats-Unis?

Grand reporter et journaliste, Paul Moreira a rencontré ces propagandistes de la peur, qui aux Etats-Unis comme en Europe, sont partis en croisade contre l'islamisation supposée des sociétés. Les musulmans sont partout, disent-ils. A Washington, les musulmans ont infiltré les plus hautes sphères du pouvoir grâce à l'appui du KGB russe (sic), des Talibans et des Frères musulmans. A New York, ils construisent une mosquée sur les ruines du World Trade Center et cherchent à "réduire l'Amérique en esclavage". A Paris, les fidèles d'Allah appliquent la charia dans les arrondissements pauvres de la capitale! Car, de l'autre côté de l'Atlantique, les images des prières de rue à la Goutte d'Or ont achevé de convaincre les conspirationnistes américains: la France aurait "adopté l'Islam". Mais ces images suffisent-elles pour soutenir une telle thèse?

Récupérés par la frange populiste des Républicains

Ne les accusez pas d'être racistes, xénophobes, ou d'inciter à la violence. Les islamophobes américains, en bons communicants, s'en défendent: eux ne cherchent qu'à promouvoir "la justice et la vertu". Mais de fait, leurs idées inspirent le terrorisme. Robert Spencer, le "cerveau" de la nébuleuse anti-Islam aux Etats-Unis, est cité 68 fois dans Une Déclaration d'indépendance européenne, le manifeste d'Anders Breivik, auteur de la tuerie du 22 juillet dernier, en Norvège.

Dix ans après les attentats du 11 septembre, ces paranoïaques n'ont jamais été si puissants. Véritables professionnels du mensonge, leur réseau est mondial, et leur propagande totale. A tel point que leur rhétorique est aujourd'hui récupérée par la frange populiste des Républicains américains, après avoir été relayée en boucle par un polémiste bouffon, Glenn Beck, sur Fox News. Ce dernier a finalement été remercié en avril 2011 par le patron de la chaîne de télévision conservatrice, qui le trouvait trop..."répétitif".

Lexpress.fr

Noor Info


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter