Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Irak : la ville de Fallouja aux mains d'Al-Qaida


International
Samedi 4 Janvier 2014 - 15:50

Un haut responsable de la sécurité de la province d'Al-Anbar (ouest) a affirmé samedi 4 janvier avoir perdu le contrôle de la ville de Fallouja, tombée aux mains de combattants liés à Al-Qaida.


Les combats font rage à Fallouja, à l'ouest de Bagdad, entre les djihadistes et les forces de l'ordre. | AFP/AZHAR SHALLAL
Les combats font rage à Fallouja, à l'ouest de Bagdad, entre les djihadistes et les forces de l'ordre. | AFP/AZHAR SHALLAL
Autres articles
« Fallouja est sous le contrôle de l'EIIL », a indiqué le responsable, faisant référence à l'Etat islamique en Irak et au Levant, émanation d'Al-Qaida en Irak. Il a cependant précisé que « les secteurs autour de Fallouja [60 kilomètres à l'ouest de Bagdad] étaient aux mains de la police locale ».
 
Au moins 32 civils et 71 combattants d'Al-Qaida ont été tués vendredi dans les affrontements opposant le réseau extrémiste sunnite à des tribus locales et aux forces de sécurité dans la province d'Al-Anbar, bastion sunnite hostile au premier ministre chiite, Nouri Al-Maliki.
 
« ÉTAT ISLAMIQUE »
 
Les combattants de l'EIIL contrôlent depuis jeudi plusieurs secteurs de Ramadi (100 kilomètres à l'ouest de Bagdad) et Fallouja, ville qu'ils ont déclarée vendredi « Etat islamique ». Les affrontements avaient débuté lundi à Ramadi, après le démantèlement d'un camp de protestataires antigouvernementaux présenté par le gouvernement comme un « repaire d'Al-Qaida ». Les violences se sont ensuite propagées à la ville proche de Fallouja.
 
Les insurgés de l'EIIL avaient profité de l'abandon par des policiers de leurs postes à Fallouja et Ramadi mercredi après des attaques, ainsi que des combats entre des soldats et des membres de tribus opposés au démantèlement du camp, pour prendre le contrôle de secteurs des deux villes.
 
La province d'Al-Anbar est devenue depuis plus d'un an un haut lieu de la contestation contre le premier ministre Maliki, accusé d'accaparer le pouvoir et de marginaliser les sunnites. Fallouja et Ramadi furent des bastions de l'insurrection ayant suivi l'invasion américaine de l'Irak en 2003.

Source : Le Monde
Mamoudou Kane


              


1.Posté par mehdi mountather le 09/01/2014 14:10
Après le bombardement de Fellouja par les américains ALLAH a punit Usa par l'ouragan Cathrina après ces crimes des soldats de Maliki a Fellouja normal ALLAH punit Maliki Baghdad et l'Iran par des forts séismes 2014 la fin de chiisme code satanique ou la fin de l'Iran par les forts séismes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire