Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Investissement : Dans moins de 20 ans, la moitié des capitaux seront détenus par des pays en voie de développement


Economie
Lundi 20 Mai 2013 - 14:02

Un rééquilibrage mondial est en train de s’opérer. Les pays en voie de développement qui, en 2000, ne pesaient qu’un cinquième des capacités financières mondiales, en détiendront la moitié en 2030.


En bleu les pays de l’OCDE et en rouge ceux des BRICS En bleu les pays de l’OCDE et en rouge ceux des BRICS
En bleu les pays de l’OCDE et en rouge ceux des BRICS En bleu les pays de l’OCDE et en rouge ceux des BRICS
Autres articles
Selon Kaushik Basu, économiste en chef de la Banque mondiale, « dans moins d’une génération, l’investissement mondial sera dominé par les pays en développement, avec la Chine et l’Inde en tête ». Les investissements bruts atteindront 15 000 milliards de dollars dans les pays en développement contre 10 000 milliards pour les pays à revenu élevé.

Selon le scénario privilégié par la Banque mondiale, en 2030, la Chine épargnera beaucoup plus que les autres pays en développement avec 9000 milliards en dollars, dépassant les niveaux d’épargne du Japon et des Etats-Unis dans les années 2020. Elle sera suivie de loin par l’Inde avec 1700 milliards.

Si l’Asie et l’Amérique latine semblent les grands bénéficiaires de cette progression, l’institution de Bretton Woods n’exclu toutefois pas un scénario africain d’une croissance plus rapide : dans cette hypothèse, « les pays africains les plus pauvres connaîtront un développement plus marqué de leurs marchés financiers et les investisseurs étrangers seront de plus en plus disposés à financer cette région ».

Agenceecofin.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires