Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Interview alimentaire sur le dos de Ould Mkheitir : A.O.C en est là…


A.O.S.A
Vendredi 13 Février 2015 - 01:00


Interview alimentaire sur le dos de Ould Mkheitir : A.O.C en est là…

La présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme doit rencontrer Aziz bientôt pour lui remettre son rapport annuel. Avant cela, vu que sa tête est réclamée par plusieurs ONG, Irabiha Mint Abdel Wedoud essaye de faire parler d’elle à moindre risque, une communication facile avec des complicités actives et passives. Passive chez Ahmed Ould Elbou animateur de l’émission Pleins Feux qui lui a posé toutes les questions sauf la plus redoutable à savoir son passif à propos de l’affaire Ould Mkheitir. On ne peut pas imaginer que Ould Elbou ait lui aussi oublié mais il avait au moins l’excuse d’avoir invité TPMN/dia qui a épargné la présidente. De là qu’on peut parler de complicité passive.


Active cependant pour Ahmed Ould Cheikh, patron du journal Le Calame,  car c’est impardonnable de permettre à cette dame lors d’une interview exclusive de placer ses salades face à un journaliste passif comme un distributeur de questions qui ne tient aucun compte des réponses. Il s’agit juste de permettre à l’invitée de se faire plaisir sans lui poser la moindre question qui fâche notamment à propos de Ould Mkheitir. A.O.C lui a donné une tribune dans un journal qui se fait passer pour un journal d’opposition, ce qu'il est en effet au sens constructif du terme, pourtant, madame la présidente qui n’a froid ni aux yeux ni à la langue saurait se défendre car à l’entendre lors de ses sorties nous avons plus l’impression d’avoir affaire à un bourreau qu’à l’expression de la présidente de la Commission Nationale des Droits de l’Homme. 


Depuis un an qu’elle a montré sa cruauté déplacée dans cette affaire, il est peut-être temps qu’un journaliste lui pose la question qu’il faudrait. Que signifie cette façon de lui faire des cadeaux odieux sur le dos d’un jeune homme brisé en prison depuis plus d’un an avec à ses trousses les fanatiques et le reste de la république complice et silencieuse à part quelques-uns ?


Cette femme a un réel talent pour la langue de bois sans états d’âme, sa place n’est pas à la Commission Nationale des Droits de l’Homme car cela donne de la Mauritanie le visage d’un état en perpétuelle propagande face à son incapacité à convaincre sur ces dossiers. Elle ferait merveille, par exemple au sommet de l’UPR, ce panier de crabes sauf que là-bas, elle risque d’en entendre de vertes et de pas mûres. Il faudrait lui trouver une place pour défendre l’indéfendable. Certains diraient que c’est déjà le cas…


Le pouvoir a une manie de protéger les petits soldats grillés par leur propre incompétence. Il n’y a aucune gloire à cela, de là le visage de la Mauritanie entre leurs mains, une Mauritanie défigurée où tout est à l’envers. 


AOC devrait savoir que ce genre de personne est de celles qui feront tout ce que le pouvoir leur dirait d’exécuter sans états d’âme sûres qu’elles sont de l’impunité et de l’hypocrisie qui fait que même devant des journalistes qui se disent indépendants aucun n’osera poser la moindre question qui fâche car en vérité tout ce monde-là se connaît et se fréquente.


lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires