Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Internet : à quel point votre pays est-il connu sur Google ?


Lu sur le web
Samedi 15 Mars 2014 - 13:05

En comparant les résultats de recherches pour les noms des États du monde entier, des Britanniques de l'université d'Oxford ont mis au point une carte interactive. Le nombre de résultats associés aux pays africains atteint à peine celui des requêtes portant sur les États-Unis...


Internet : à quel point votre pays est-il connu sur Google ?
Que sait Google sur votre pays ? Ou plutôt : à quel point votre pays est-il connu sur le moteur de recherche américain ? C'est, en substance, la question à laquelle ont tenté de répondre des chercheurs de l'université britannique d'Oxford, qui se sont amusés à analyser le nombre de résultats trouvés par Google lorsque l'on lance une recherche sur le nom d'un des pays du monde.

Bilan : les États-Unis arrivent largement en tête, avec près d'un milliard de résultats sur le moteur de recherche. Le Japon suit, avec 726 millions de pages trouvées. Les pays africains sont en revanche largement distancés. C'est le Tchad qui arrive en tête avec 112 millions de résultats, devançant de peu la RDC (110 millions) et l'Égypte (107 millions). Le Nigeria (46 millions), le Mali (52 millions), ou le Ghana (52 millions) suivent, tandis que la Côte d'Ivoire (33 millions) et le Rwanda (29 millions) sont encore un peu plus loin. Du côté du Maghreb, le Maroc (78 millions) devance la Tunisie (52 millions) et l'Algérie (49 millions). Fracture La fracture est donc réelle entre le Nord et le Sud, bien que peu étonnante. "Le fait que nous voyons une forte corrélation entre les mentions de pays et leur nombre d'utilisateurs d'Internet indique sans surprise que Google reflète d'abord les inégalités plus larges qui caractérisent aujourd'hui le web", expliquent les chercheurs.

Ainsi, lorsque les États-Unis ont, en moyenne, 3,6 résultats pour un internaute, le Tchad obtient un score de 163 occurences par usager. Enfin, si le nom de la plupart des pays se déclinent en plus de 20 langues différentes, d'autres n'ont pas cette chance. Le Soudan du Sud doit ainsi se contenter de 13 possibilités de recherche alors que le Zimbabwe n'en compte que quatre.

Source:JeuneAfrique
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires