Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Insolite : Martha a passé 60 années de sa vie dans un tube en acier


Insolite
Lundi 21 Octobre 2013 - 12:48

Martha a contracté la polio à l’âge de 11 ans et pour être sauvée, elle a dû vivre enfermée dans un tube en acier tout le reste de sa vie.


Insolite : Martha a passé 60 années de sa vie dans un tube en acier
Après le décès de son frère atteint de poliomyélite (plus connue sous le diminutif polio), maladie infectieuse et contagieuse qui paralyse les personnes atteintes (le plus souvent leurs membres inférieurs) et qui entraîne la mort lorsque celle-ci immobilise les muscles respiratoires, Martha Mason apprend vers l’âge de 11 ans qu’elle a également contracté cette maladie. Dans un premier temps, elle garde ça pour elle, ne souhaitant pas infliger plus de peine à ses parents et pensant que ses bons poumons lui permettront de combattre le virus, puis elle se rend à l’évidence et passera le reste de sa vie dans un poumon artificiel.

Cependant Martha ne resta pas sur cette fatalité et continua à vivre telle une personne normale. Née en 1937 à Lattimore, une petite ville située à environ 80 km de Charlotte, elle a fait des études et a eu son baccalauréat, suite à cela, elle a écrit un livre intitulé « Breath : Life in the Rhythm of an Iron Lung » (Souffle : une vie au rythme d’un poumon d’acier) dans lequel elle parle de son combat quotidien et des moments heureux de sa vie.

Le poumon d’acier (Iron Lung) est un appareil de respiration artificiel qui lorsque les muscles respiratoires ne fonctionnent plus, permet d’assurer le maintien en vie du patient. Il s’agit d’un grand tube dans lequel le malade vit avec uniquement la tête en dehors. Cette machine fonctionne comme un piston avec un mécanisme qui augmente et diminue la pression de l’air à l’intérieur, ceci exerçant une alternance de contraction et de dilatation lui permettant de respirer.

Les médecins lui donnaient seulement un an d’espérance de  vie, cette admirable femme est restée 60 ans enfermée dans cet appareil médical sans jamais en sortir. Certes quelque peu limité par son immobilisation à l’intérieur de cette machine, Martha a aussi survécu grâce à sa grande curiosité et son envie de découvrir le monde. En cela, ses parents l’ont d’ailleurs beaucoup aidés : elle a vécu toute sa vie auprès des gens qu’elle aimait comme une personne ordinaire, ses parents organisaient des clubs de lectures où elle pouvait rencontrer des amis avec qui elle partageait ses moments de joies.

Malgré le progrès de la médecine et notamment la recherche qui a permis de mettre au point des traitements plus modernes, Martha a toujours refusé de quitter son poumon d’acier avec lequel elle avait passé la plus grande partie de sa vie.

Source : Daily Geek Show
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires