Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Industries extractives: la Mauritanie livre ses chiffres


Economie
Vendredi 16 Octobre 2015 - 08:00

La Mauritanie a tiré 160 milliards d’ouguiyas soit 484 millions dollar us de revenus sur les industries extractives, selon le rapport 2012 du Comité National d’Initiative de Transparence des Industries Extractives (CNITIE), présenté lundi.


Industries extractives: la Mauritanie livre ses chiffres
Quant au rapport de l’année 2013, il annonce des revenus de 122 milliards d’ouguiyas, soit environ 369 millions de dollar us.

La cérémonie de présentation de ces documents s’est déroulée en présence du ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, Ahmed Salem Ould Béchir et du président du Comité National d’Initiative de Transparence des Industries Extractives (CNITIE), Mr Sow Djibi, de plusieurs hauts responsables publics, des acteurs de la société civile et des opérateurs du secteur privé.

Les rapports au titre des années 2012 et 2013, élaborés par le cabinet britannique « Moore Stephens »résument « les informations sur les revenus fiscaux et non fiscaux des industries extractives en Mauritanie et constituent une partie intégrante du processus de mise en œuvre de l’ITIE.

Dans ce cadre, les entreprises extractives et les administrations publiques ont reporté respectivement les paiements et les revenus provenant du profit Oïl-part de l’Etat dans les blocs pétroliers, des taxes sur les bénéfices, des dividendes, des bonus, des droits et frais de licences et des autres flux de paiements significatifs.

Les parties déclarantes ont été également sollicitées pour reporter les données sur la production, les exportations et les paiements sociaux ».

21 compagnies, parmi cinq (5) entreprises publiques ont effectué leur déclaration de revenus conciliés avec les chiffres fournis par les services de l’Etat.

« L’élaboration des rapport 2012 et 2013 de conciliation des chiffres et des normes ITIE, qui correspondent au 8é et 9é document du genre depuis l’adhésion de la Mauritanie au processus de l’Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE) en septembre 2005, est un acquis majeur sur la voie de la consolidation des règles de bonne gouvernance et de transparence dans les secteurs des mines et du pétrole » selon le président du CNITIE, Mr Sow Djibi.
 
Au-delà des chiffres buts
Le rapport 2012 recommande « la conduite d’une mission de réorganisation du système de perception, d’enregistrement et de suivi des recettes minières et pétrolières. Une norme nomenclature commune doit être utilisée par le ministère des finances, le ministère du pétrole, de l’énergie et des mines, afin de permettre une identification et une imputation claire homogène des paiements effectués par les sociétés pétrolières et minières ».

Quant au rapport sur les revenus des industries extractives 2013, il recommande l’application d’un règlement exigeant le versement de toutes les compagnies minières et pétrolières dans le Fonds National de Revenus des Hydrocarbures (FNRH).

Source: Financial Afrik
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires