Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Incroyable : le président de la cour suprême envoie au diable Aziz !


A.O.S.A
Dimanche 27 Mai 2012 - 03:13


Incroyable : le président de la cour suprême envoie au diable Aziz !
Quel diable d’homme est ce Seyid Ould Ghaïlani ? Oser refuser de rejoindre un poste comme l’a ordonné Azizou Ndaye…  A ce jour, seul un Camara avait osé la chose ! Souvenez-vous :
 
« Dire mer… à Aziz, tout ministre en rêve, Camara seul l’a fait ! »
 
Assurément ce Ghaïlani est un Arbi pure souche ! En voilà au moins un dans l’azizanie ! Ouf ! L’honneur des arabos est sauf… Quant à Aziz, depuis quand on nomme les gens sans les prévenir, sans les consulter ? Cela en dit long sur la mentalité du maître des mauritaniens… Il croyait vraiment que son camp n’est plein que de saffagues et autres paillassons prêts à tout pourvu qu’ils restent dans les bons papiers du maître !
 
Quelle leçon à Aziz ! Quel exemple aux autres ! Ce genre de refus est toujours magnifique dans un pays comme le nôtre. Il faut dire qu’Aziz n’y est pas allé de main morte ! Envoyer un pareil personnage au Yémen par les temps qui courent, ce n’est vraiment pas un cadeau ! L’heureux exilé  risque sa vie à chaque invitation du protocole à assister à un défilé militaire…
 
Que va faire Aziz maintenant que l’homme de l’année a dit qu’il ne bougerait pas de son poste de président de la cour suprême avant la fin de son mandat comme apparemment la loi le stipule si on en croit l’autre diable des circonstances maître Bouhoubény qui fait feu de tout bois pour éclairer les fenêtres opaques d’où Aziz rend ses oracles ? 
 
Aziz va-t-il laisser passer un temps avant de lui envoyer un rapport de l’IGE car Aziz en tiendrait sur tout son monde et en ce qui concerne l’homme de l’année, El Arbi Seyid Ould Ghaïlani, les avis sont partagés : certains assurent que c’est l’homme le plus correct sinon de la Mauritanie du moins de l’entourage d’Aziz ce qui n’est gage de rien mais enfin c’est mieux que rien, d’autres le disent affairiste ayant trempé dans des trafics d’influence, on se souvient de l’affaire Mixta où il aurait soutenu ceux qui avaient usé de faux et usage de faux au nez du président du tribunal du commerce de l’époque.
 
 
Ou Aziz va-t-il plutôt laisser passer l’impertinence d’El  Arbi au nom de la non-ingérence dans les affaires de la justice ? Le coup serait beau à jouer en ces temps où tout le monde accuse Aziz de mettre la justice au pas… Pour jouer cette partie, Aziz devra avaler le ridicule de nommer quelqu’un alors que la loi interdit cela en ce qui concerne ce genre de fonction. Peut-on imaginer dans ce pays des coups tordus et des hommes retors, une manigance perfide pour redorer le blason de la justice d’Aziz en lui faisant avaler une petite couleuvre ?

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires