Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

In Amenas : La boussole d’un smartphone sauve des otages


Lu sur le web
Vendredi 25 Janvier 2013 - 17:00

Un rescapé roumain de la prise d’otages du site gazier de Tiguentourine, à In Amenas a raconté, dans un témoignage à des médias de Bucarest, les deux jours qu’il a vécus caché lors de l’attaque terroriste, avant de prendre la fuite en compagnie de sept autres otages, un autre Roumain, trois Britanniques, deux Norvégiens et un Algérien.


Autres articles
In Amenas : La boussole d’un smartphone sauve des otages
Repris par le New York Times, le témoignage de Liviu Floria raconte comment un Iphone a sauvé les 8 employés du complexe gazier dans leur fuite au milieu du désert. Un Iphone dont la boussole fonctionne, fort heureusement, en hors connexion.

Après avoir escaladé la clôture du complexe vers 2 heures du matin, les “fugitifs” étaient aidés par “une lumière lointaine produite par la combustion de gaz ainsi que l’application boussole du smartphone de Floria.

De longues heures de marche avec uniquement quatre bouteilles d’eau, les huit compagnons d’infortune auront très vite un souci. Au lever du jour, ils ne peuvent plus apercevoir “la lumière lointaine”. Ils devaient désormais compter sur le seul “gadget” qu’était la boussole de l’appareil téléphonique.

Floria qui a rendu hommage à l’Algérien qui est resté avec ses collègues pour les aider, au péril de sa vie, ajoute que lui et ses sept collègues, ont poursuivi la marche “sur un terrain de sable, de rochers, et de petites collines”, s’accordant de brèves pauses de temps en temps pour ne pas perdre de temps et risquer de se faire attraper par les assaillants, jusqu’à ce qu’ils trouvent un bâtiment, dans l’après-midi.

Là, l’un des collègues de Floria épuisé ne pouvait plus continuer la marche et le groupe a décidé de se scinder en deux. Quatre étaient restés et quatre autres ont continué la route, mais quand ils ont vu des véhicules arriver, ils ont préféré temporiser et observer de loin, parce qu’ils avaient peur que ce soit des éléments du groupe auteur de la prise d’otages.

C’est quand ils ont remarqué que l’un des véhicules, blanc avec un croissant vert, ressemblait à une voiture officielle, qu’ils se sont montrés avec “soulagement incroyable”. Ils avaient découvert trois “agents de sécurité” à l’intérieur qui leur ont donné des cookies, du jus d’orange et des pommes.

Ils ont eu très peur pour les quatre autres compagnons qu’ils n’arrivaient pas à repérer, mais ils ont su plus tard qu’ils s’en sont sortis en faisant de la route durant la nuit suivante.

Abbès Zineb
Pour algerie1.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires