Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Impossible authentification de l’enrôlement biométrique : pourquoi cette négligence ?


A.O.S.A
Samedi 29 Mars 2014 - 02:34


Impossible authentification de l’enrôlement biométrique : pourquoi cette négligence ?
C’est passé inaperçu pourtant cet enrôlement biométrique apporte une nouveauté dangereuse en matière d’authenticité des documents administratifs dans tous les domaines. Jusque-là quoi que vous fassiez en rapport avec l’administration, il vous restait toujours une trace bien cachetée pour prouver que l’opération a bien eu lieu. Pour la première fois, surtout pour des documents attestant la nationalité et de l’identité du citoyen, aucune trace différenciant le document original d’une vulgaire copie que n’importe qui peut faire même avec le logiciel Word.
 
En effet le papier qu’on vous remet après enrôlement ne comporte aucun cachet officiel et n’est imprimé sur aucun support officiel autre qu’un vulgaire papier A4 en noir et blanc. Ainsi, si demain pour X raisons, un bug informatique ou tout simplement une volonté politique venait à vous effacer de  la liste des enrôlés, nous ne disposeriez de plus rien pour prouver que vous avez bien été enrôlés car ce qui compte dans ce papier n’a rien à voir avec de quoi vous laisser la preuve manifeste de votre enrôlement comme un acte dûment tamponné par les autorités compétences, on y trouve que notre numéro d’identification et le code barre qui va avec, le tout vulgairement imprimé en noir et blanc.
 
Si pour x raison on vous efface de la liste, votre papier d’enrôlement de vaudra plus rien car le numéro n’aura aucun sens comme le code barre qui va avec et on peut même vous accusez de faux et usage de faux chose plus difficile avec un document dûment signé et tamponné par les autorités compétentes.
 
C’est extrêmement grave car la seule trace de votre enrôlement, la seule trace de votre identité est dans les serveurs des autorités qui peuvent en faire ce qu’ils veulent. C’est du jamais vu. Imaginez l’acte d’un notaire dont la seule trace est dans son ordinateur... Surtout que nul n'est à l’abri que demain on vienne encore nous dire comme la dernière fois, que le dernier enrôlement n’était pas infalsifiable car désormais il faut prendre via la salive l’ADN de chacun. Alors comme la dernière fois avec celle de Taya réputée alors infalsifiable, celle biométrique d'Aziz peut devenir aussi nulle demain...
 
Ce document qu’on reçoit après l’enrôlement n'est pas rassurant car c’est du jamais vu surtout que cela augmente les risques de faux et usage de faux quand on s’en sert pour d’autres situations où il faut présenter cet équivalent de la fiche d’état civil qui ne comporte aucun tampon.
 
Bien sûr nous dira-t-on, il reste la carte d’identité. Non seulement la carte d’identité ne remplace pas l’authenticité de l’acte d’enrôlement mais ce n’est pas le sujet car le sujet est d’avoir au moment de l’enrôlement un document dûment signé et tamponné par les autorités compétentes ou du moins imprimé sur un autre support plus sérieux qu’en noir et blanc sur une vulgaire feuille A4.
 
En parlant de d’enrôlement biométrique : on s’étonne que depuis que nous avons le passeport biométrique c’est mille fois plus long pour passer les formalités de police car l’agent doit passer le passeport dans un appareil qui le scanne, ensuite il doit entrer les informations sur votre destination, votre activité professionnelle, votre numéro de téléphone surtout qu’on peut lui raconter n’importe quoi ! Pourquoi à l’heure du biométrique n’est-ce pas aussi simple qu’ailleurs où en arrivant même en Europe ou à côté ici en côte d’ivoire, vous mettez votre doigt pour passer vos empreintes et c’est tout avec un « bienvenue » ?
 
C’est aux services de renseignements de mettre les informations nécessaires sur les sujets fichés de sorte qu’en passant l’agent ait sous les yeux de quoi l’alerter le cas échéant. Au lieu de ça, nous passons un temps préhistorique à voir l’agent remplir son formulaire et poser ses questions à son compatriote comme s’il était un étranger alors qu'il est fiché sous ses yeux !
 
Au chapitre biométrique et nouvelle technologie, profitons-en pour demander aux autorités de créer un site du journal officiel afin que le citoyen lambda puisse savoir quels sont les décrets qu’on sort tous les jours et tout ce qui relève de la transparence administrative.
 
A ce titre toujours, pour plus de transparence, nous invitons la primature à jouer le jeu car sur son site au rayon textes juridiques on y trouve presque rien

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires