Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ils veulent nous faire payer toute la misère du monde


International
Mardi 22 Septembre 2015 - 16:00

Sur le seul mois d’août, l’agence européenne a dénombré 156.000 nouveaux arrivants, ce qui permet d’anticiper un total de l’ordre d’un million pour l’année en cours.


Sur le seul mois d’août, l’agence européenne a dénombré 156.000 nouveaux arrivants, ce qui permet d’anticiper un total de l’ordre d’un million pour l’année en cours.
Sur le seul mois d’août, l’agence européenne a dénombré 156.000 nouveaux arrivants, ce qui permet d’anticiper un total de l’ordre d’un million pour l’année en cours.
Valls l’affirme : le FN n’accédera jamais au pouvoirUn courageux journaliste pose à Laurent Fabius « la question qui tue » !L’Europe est une abomination bureaucratique impuissante et dangereuse
 
« L’Europe, comme la France, ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! » On entend cette phrase partout, dans les rangs de la gauche comme de la droite. Soit, mais encore faut–il avoir le cran de tracer le trait qui va diviser ceux que l’on va accueillir de ceux qui vont rester sur le carreau. Mais là, comme par enchantement, il n’y a plus personne pour s’y coller. Jugez vous-même :
 
– Les quotas ? À peine déterminés, ils sont déjà dépassés.
– Les déboutés du droit d’asile ? Jamais refoulés.
– L’AME ? Il ne faut pas y toucher.
– Viktor Orbán ? Un salaud.
– Robert Ménard ? Un autre salaud.
– Insuffisance de logements ? La mairie de Paris réquisitionne de force toutes les chambres d’hôtel disponibles (dixit Christophe Barbier rapportant les propos de Pierre Lellouche, député-maire du IXe arrondissement de Paris)… et tant pis pour les touristes.
 – Les migrants ? Une chance pour sortir de la crise et pour nos retraites.
 
Selon Frontex, au 31 août 2015, il était entré 500.000 migrants en Europe, contre 280.000 sur toute l’année 2014. Sur le seul mois d’août, l’agence européenne a dénombré 156.000 nouveaux arrivants, ce qui permet d’anticiper un total de l’ordre d’un million pour l’année en cours.
 
Attention ! Il s’agit là de migrants illégaux. Concernant les migrants légaux, une statistique est à retenir : chaque année, environ 850.000 ressortissants extra-européens acquièrent la nationalité d’un État membre de l’Union européenne (source Eurostat).
 
 Mais ces chiffres ne sont qu’une goutte d’eau à côté de ce que nous réserve l’avenir. Selon une étude menée par l’institut Gallup en 2011, 700 millions de personnes se disent en attente de pouvoir migrer dans un autre pays.

Destination numéro un, les États-Unis, choisie par 166 millions ; la France arrive au quatrième rang avec, tenez-vous bien, 39 millions de candidats, et ce sont des chiffres qui datent de 2010, soit avant la guerre en Syrie. Pis : ce sont aussi des chiffres qui ne tiennent pas compte de l’accroissement de la population en Afrique dans les années à venir.
 
Sur cette question cruciale, le dernier rapport de l’UNICEF, intitulé Génération 2030/Afrique, nous apprend que la population de ce continent va doubler d’ici 2050, pour atteindre 2,4 milliards d’habitants, soit une augmentation, au cours de la prochaine génération, équivalente à la population actuelle de la Chine.
 
N’en doutez pas, tous les responsables politiques européens sont au courant ; celui qui feindra la surprise est un menteur. À dire vrai, cette crise syrienne a au moins quelque chose de bon : elle sert de test, et c’est maintenant et pas demain qu’on va voir de quel bois nos hommes politiques sont faits. En 2017, les Français iront voter en connaissance de cause, c’est déjà ça.

Christophe Servan  
bvoltaire.fr
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire