Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

IRA dénonce la provocation à la guerre civile lancée par le directeur de Radio Kobeny


Actu Mauritanie
Jeudi 6 Février 2014 - 12:40

Dans la soirée du mercredi dernier, 29 janvier 2014, lors d'une émission de débat diffusée en direct, le directeur de Radio Kobeny, Monsieur Lebat Ould Itah, a tenu des propos à connotation raciste à même d'attiser les haines inter communautaires et dresser les groupes sociaux les uns contre les autres.


IRA dénonce la provocation à la guerre civile lancée par le directeur de Radio Kobeny
 C'est ainsi que le directeur-propriétaire de ladite radio avait affirmé, entre autres provocations, que les Hratine représentaient 22% de la population mauritanienne, les Noirs moins de 8% et que les Maures "blancs" formaient les 70% restants. Il ajouta, pour étayer sa démonstration, que les membres de ce dernier groupe détenaient toute la richesse, le pouvoir politique et que ce sont eux qui nourrissaient les Hratine et qui les employaient ou leur trouvaient des emplois et, en outre, que chaque famille de Maures "Blancs" a en sa possession au moins 4 armes à feu capables de la prémunir contre tout risque de révolte des Hratine ou toute menace contre sa sécurité.

Ce discours de haine et de provocation a été capté par un groupe de jeunes hratine qui organisaient, depuis plusieurs semaines, une collecte en faveur des victimes du dernier incendie du port de Nouakchott. Il semble que ces jeunes avaient décidé, de leur propre chef et en utilisant les réseaux sociaux, d'organiser un sit-in de protestation devant les locaux de Radio Kobeny le lendemain de la diffusion de l'émission controversée. Selon la presse, les organisateurs de ce sit-in avaient scandé des slogans dénonçant les propos provocateurs du directeur de la radio. Il semblerait aussi, selon des participants au sit-in, qu'un élément infiltré dans la manifestation, avait tagué des slogans hostiles au directeur sur la portière de la voiture de ce dernier ainsi que sur le portail extérieur de l'institution.

En réponse à cette protestation, le directeur de Radio Kobeny a convoqué une conférence de presse pour faire constater l'étendue des "dégâts" que son institution aurait subis mais surtout pour déverser sa bile contre IRA et ses militants, accusés, ce qui est devenu une habitude chez une large frange de "journalistes", d'extrémisme et de vandalisme à répétition. Il est maintenant clairement établi que le directeur de cet organe de presse, qui serait l'un des multiples prête-noms du Premier Ministre, visait par sa dernière sortie à impliquer IRA dans une affaire dont ni le style ni les méthodes ne correspondent à sa stratégie de lutte dont le caractère hautement réfléchi et profondément civilisé est attesté par tout un chacun. Mais la question qui reste posée est pourquoi chercher à impliquer IRA en ce moment précis? Serait-ce pour répondre à l'obtention par le président d'IRA, Biram Ould Dah, du Prix de l'ONU pour les Droits l'Homme après que Irabbiha et Tourad Ould Abdel Malek avaient lamentablement échoué? Ou alors serait-ce une mesure préventive contre la candidature de Biram Ould Dah à la magistrature suprême? Ce qui est sûr c'est le fait que le directeur de Radio Kobeny n'est pas à son coup d'essai.

C'est lui qui, lors de l'incinération symbolique par IRA des manuels malékitesfaisant l'apologie de l'esclavage, avait proposé au même Premier Ministre d'organiser une campagne qui "éliminera Biram". Il est tout aussi bien établi que la distribution des licences audiovisuelles, y compris celle de Radio Kobeny, aux proches du Président de la République et de son Premier Ministre est pour quelque chose dans le zèle des propriétaires des ces prébendes à s'engager dans le combat contre IRA. IRA, tout en tirant la sonnette d'alarme et en mettant en garde contre l'imminence d'une guerre civile qui semble se planifier au plus haut niveau de l'Etat et dont la sortie du directeur de Radio Kobeny n'est qu'une facette, annonce:

1- sa condamnation énergique et sans concession du discours haineux et raciste proféré par le directeur de Radio Kobeny, Monsieur Lebat Ould Itah;

2- son appel adressé aux autorités publiques pour fermer cette radio qui, de plus en plus, s'apparente à Radio Mille Collines qui attise les haines raciales et sape le fondement de notre unité nationale;

3- son appel lancé à l'ensemble de ses militants et sympathisants à rester vigilants contre toutes les tentatives ourdies par nos adversaires qui visent à impliquer IRA et son président dans des combats qui ne sont pas les nôtres par la méthode et encore moins par le contenu.

Source:Lecalame
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo