Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Hier au département d’Etat, nous avons déjeuné dans les salons de John Kerry…


A.O.S.A
Vendredi 31 Octobre 2014 - 02:23


Hier au département d’Etat, nous avons déjeuné dans les salons de John Kerry…

La dernière journée à Washington fut la plus chargée en rencontres et discussions avec des sommités de la presse et une fameuse brochette de sous-secrétaires d’Etat à ceci et cela. Il faut savoir qu’aux USA, ces sous-secrétaires d’Etat ne sont pas des seconds couteaux : par exemple, contrairement aux ambassadeurs français qui rendent des comptes à leur ministre des affaires étrangères, aux USA, sauf cas de force majeure, les ambassadeurs ont affaire en général aux fameux sous-secrétaires d’Etat ; le secrétaire d’Etat, John Kerry, en l’occurrence ayant mille autres choses à gérer.


C’est dire le degré d’implication du département d’Etat dans ce programme comme d’ailleurs l’ensemble des intervenants et des partenaires notamment les universités, les grands médias comme le Washington Post, The New York Times ou CNN dont nous allons rencontrer demain le vice-président car nous venons de quitter Washington pour Atlanta.

 


Ainsi nous avons eu l’honneur de déjeuner dans la salle à manger historique du département d’Etat : la salle Benjamin Franklin ; honneur que n’auront jamais bien des cadres du département d’Etat ; une bonne partie des employés n’ayant d’ailleurs jamais franchi le seuil de ces salons sans parler de cette terrasse inouïe qui surplombe une partie de la ville.

 

 

« Les salles de réception diplomatiques du XVIIIème siècle sont situées dans le bâtiment principal du Département d’Etat. C’est dans ce cadre que le secrétaire d’Etat, le Vice-président et les membres du gouvernement reçoivent les dirigeants mondiaux et les dignitaires étrangers et américains. La collection de meubles américains, de la période 1750 à 1825 est digne d’être exposée dans un musée, a été acquise grâce aux contributions généreuses de citoyens préoccupés par l’intérêt public. Les seuls frais de ce projet ayant utilisé les deniers publics ont été pour les salaires et les frais de bureau d’un très petit personnel.

 

 


La salle à manger Benjamin Franklin, la plus grande des salles de réception diplomatique, tire son nom du « Père du Service étranger américain ». Elle a été reconçue par John Blatteau sur le plan architectural dans le style classique et terminée en 1985. » (Source document de bienvenue)


Malheureusement mes photos ne sont pas présentables car un zélé confrère, qui a bien voulu prendre les photos, a cru nécessaire, d’un discret clic, de reparamétrer le smartphone selon sa prétendue science, puis la batterie m’a lâché. J’aurais dû le prévoir et mieux m’équiper mais en vérité, contrairement aux autres voyages où je passais mon temps à prendre des photos et à faire des vidéos, cette fois-ci j’ai décidé de regarder avec mes yeux sans intermédiaire ni souci de divertir quiconque in media res. De là que je n’ai toujours pas pris de carte sim même pour avoir Google map indispensable. J’ai tout éteint, plus de téléphone et je ne regarde quasiment plus les actualités  depuis une semaine.

 


Heureusement certains amis plus connectés et certainement plus professionnels, ont pris quelques photos sympathiques notamment celle avec nos charmantes journalistes de Tunisie, Liban et du Sénégal en attendant de recevoir les autres tout aussi sympathiques avec les autres du groupe arabophone et francophone.


C’était vraiment un déjeuner inoubliable avec mille anecdotes que je raconterai plus tard, étant actuellement particulièrement fatigué par des journées chargées qui commencent très tôt et par le manque de sommeil malgré des chambres exceptionnelles.

 


On a reçu la visite de Marion Wohlers qui est venue à l’hôtel dire bonjour à la « délégation » mauritanienne. On la voit entre notre compatriote mauritanienne de saharamedia, super sympathique et moi. Sans Marion, je ne serais jamais venu après avoir renoncé l’année dernière. Merci à David Gilmour, sous-secretaire d’Etat aux affaires africaines que j’ai tenté de chatouiller avec une petite question à propos du droit des frères musulmans à la démocratie si le peuple le voulait même si je combats leur idéologie sans savoir que j’avais devant moi quelqu’un très au fait de l’incident de l’année dernière suite auquel j’ai renoncé à venir et qui a tenu malgré tout, paraît-il, à ce que je vienne.


De là qu’on m’a réinvité. C’est sympa. 

voir la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires