Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Hémodialyse : le procureur se fait l’avocat du diable…


A.O.S.A
Vendredi 9 Décembre 2011 - 13:53


Hémodialyse : le procureur se fait l’avocat du diable…
22 intoxiqués, 2 morts et une plainte classée sans suite par le procureur de la république ; ainsi pour lui, il y a ni coupable ni responsable ! Qu’il n’y ait pas de coupable, c’est possible mais qu’il n’y ait pas de responsable, c’est impossible. Dans la chaîne des responsabilités on trouve d’abord celui qui fabrique le matériel puis celui qui l’achète en sachant qu’il choisit un matériel douteux à moindre coût puis celui qui utilise l’appareil dans de mauvaises conditions puis en bout de chaîne la SNDE.
 
Aussi pour savoir qui est le ou les responsables, il faut une enquête claire, nette et précise suite à laquelle il y a obligatoirement un ou des responsables, coupables ou non. Le fait que le procureur classe la plainte sans suite est un abus de pouvoir qui ne peut être motivé que par le souci de protéger quelqu’un ou quelques uns.
 
Depuis que l’hôpital national existe, pas un seul responsable n’a été condamné à rien pourtant chacun sait qu’il s’agit là d’un mouroir où le taux de mortalité, d’opérations douteuses, ferait trembler n’importe quelle étude. Chacun peut citer des cas de meurtres pas négligences ou fautes graves ou usages de médicaments soit périmés soit faux. On a même vu des laboratoires qui se trompent allégrement de diagnostic sans que les responsables ne prennent la peine de régler leurs appareils et quand on veut livrer leurs noms à l’opinion publique, la famille, la tribu vient vous conjurer de n’en rien faire car l’essentiel étant que le message soit passé.
 
Bien sûr que l’hôpital national s’est un peu amélioré ces dernières années, bien sûr qu’on y trouve aussi des médecins compétents qui font de leur mieux mais combien de compétents pour combien d’assassins ? En ce qui concerne cette affaire d’intoxication, c’est un miracle qu’il n’y ait eu que 2 morts sur 22, du temps de la Tayie aucun n’en aurait réchappé !
 
L’hôpital national, lieu de tous les crimes par excellence à tel point que même notre P.M fuit à l’étranger, chez lui en Belgique, en cas de petit malaise ; il n’est pas le seul, quel ministre, quel secrétaire général, quel général, quel Aziz se fait soigner à Nouakchott ? Le mépris de la vie du citoyen lambda est tel que le pouvoir est allé jusqu’à virer de l’hôpital militaire un célèbre chirurgien du jour au lendemain sans se soucier des opérations programmées !
 
L’hôpital national est l’endroit du pays où Dieu est le plus sollicité comme si Dieu était le responsable des crimes des hommes. Dieu l’a voulu disent-ils comme si Dieu guidait le crime ! Savez-vous que chaque année l’Arabie saoudite envoie en Mauritanie des étudiants se faire la main sur les citoyens mauritaniens dans le cadre de la coopération ?

lire la suite...

 
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires