Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Hajj : Le Nigeria n'apprécie pas comment l'Arabie Saoudite traite ses femmes


Lu sur le web
Vendredi 28 Septembre 2012 - 15:05

L’affaire des Nigérianes empêchées de faire le pélerinage à La Mecque, a pris un nouveau tour le 27 septembre. Abuja a en effet interrompu tous les vols de pèlerins prévus pour l’Arabie saoudite pendant 48h.


Hajj : Le Nigeria n'apprécie pas comment l'Arabie Saoudite traite ses femmes
En cause, la rétention de 1.000 femmes nigérianes par les autorités saoudiennes depuis le 23 septembre, et l’expulsion de centaines d’autres à la descente de l’avion, a expliqué le site nigérian Vanguard.

Venues pour faire le hajj en bonnes pratiquantes, elles ont été interdites de circuler librement, les autorités saoudiennes leur reprochant de ne pas être accompagnées par des tuteurs de sexe masculin. Trois avions ont ainsi été renvoyés de Médine selon les autorités nigérianes chargées d'organiser le hajj.

«Nous sommes toutes tellement tristes. J'ai utilisé mes dernières économies, et je me suis faite aider par mon cousin, pour payer une place et faire le pèlerinage, pour finalement être traitée comme les infidèles qui ne sont pas musulmans» s’est indignée une femme à la descente de l’avion citée par The Guardian.

Le journal britannique rappelle ainsi que de nombreux Africains économisent pendant des années, et mettent en commun leurs économies pour pouvoir payer les frais qui s’élèvent à plus de 3.500 euros par personne.

«C'est une gifle pour le Nigeria et tous les musulmans. L'Arabie saoudite a le privilège d'être notre hôte, mais ne devrait pas empêcher les autres de venir faire le hajj», a ainsi expliqué Lawan Keita, un chef musulman de la ville de Katsina.

Le Nigeria n’est pas le seul pays à avoir été confronté ces dernières années aux blocages du royaume saoudien. Le ministère des Affaires étrangères égyptien a ainsi affirmé avoir dénombré 12 ressortissants expulsés l’année dernière par l’Arabie saoudite.

De plus, les quotas saoudiens imposent aux Etats musulmans de limiter l’envoi de pèlerins: pour un million d’habitants, seule mille personnes sont autorisées à accomplir le hajj.

Les relations entre le Nigeria et l’Arabie saoudite ne sont pas près de s’arranger: l’année dernière, le royaume arabe a expulsé plusieurs milliers de Nigérians, restés sur le territoire saoudien. Le visa pour le pèlerinage ne dure, lui, que 45 jours.

Lu sur slateafrique.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires