Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Hajj 2012: le pèlerinage annuel prend fin sans incident


Actualité
Lundi 29 Octobre 2012 - 17:00

Les derniers groupes de pèlerins musulmans achèvent lundi à La Mecque les rituels de leur hajj, qui s'est déroulé sans incident majeur.


Des pélerins musulmans sont réunis autour de la Kaaba à la Grande mosquée lors du pélerinage annuel de l'Hajj, avant l'Aïd al-Adha, dans la ville sainte de la Mecque, le 23 octobre 2012.
Des pélerins musulmans sont réunis autour de la Kaaba à la Grande mosquée lors du pélerinage annuel de l'Hajj, avant l'Aïd al-Adha, dans la ville sainte de la Mecque, le 23 octobre 2012.
Les autorités saoudiennes ont félicité les pèlerins, officiellement au nombre de 3,1 millions, du "succès" du hajj de cette année soulignant que tout s'était bien passé malgré la participation, sans permis de pèlerinage, d'un grand nombre de fidèles saoudiens.

"Tout s'est bien passé", a déclaré le gouverneur de La Mecque, le prince Khaled Al-Fayçal, lors d'une conférence de presse dimanche soir. "C'est la saison de pèlerinage la plus réussie", s'est-il félicité.

Les autorités ont indiqué que 120.000 policiers et autant d'agents de la défense civile, de la santé et d'autres services, avaient été mobilisés sur les Lieux saints pour le pèlerinage, le plus grand rassemblement annuel au monde.

Pour sa part, le ministre saoudien de la Santé Abdallah al-Rabia a souligné "l'absence d'épidémies" durant le hajj, en référence à un nouveau virus mystérieux de la famille des coronavirus, qui avait tué récemment une personne en Arabie saoudite.

Les derniers pèlerins procèdent lundi au rituel de lapidation de stèles symbolisant Satan dans la vallée de Mina, que la majorité des fidèles avaient quittée dimanche après avoir achevé ce rituel.

Ce rituel, qui consiste à jeter des cailloux sur trois stèles symbolisant Satan, avait par le passé provoqué des bousculades meurtrières. Mais un aménagement du site permet désormais une plus grande fluidité de la circulation.

Après la lapidation, les fidèles procèdent encore à des circonvolutions autour de la Kaaba, au centre de la Grande mosquée de La Mecque, avant la déambulation entre Safa et Marwa sur les pas de Hajar --épouse du prophète Abraham--, qui selon la tradition a couru entre ces deux lieux chercher de l'eau pour son fils Ismaël, jusqu'à ce que la source de Zamzam jaillisse à ses pieds.

L'an dernier, près de trois millions de fidèles avaient participé au hajj, l'un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens.

Source: AFP

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires