Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Guerre déclarée entre pouvoir et islamistes, nous demandons à Wataniya d’arrêter de rediffuser éternellement notre débat…


A.O.S.A
Lundi 4 Janvier 2016 - 02:09


Aujourd’hui encore, on m’informe que la célèbre chaîne de télé privée a encore rediffusé ce débat avec maître Takouillah. Depuis un an, régulièrement à toutes les saisons de l’année, la chaîne rediffuse ce débat sur un sujet très sensible.
 

 
Tout porte  à croire qu’il s’agit d'une froide récupération en ces temps où le pouvoir a soudainement des comptes à régler avec les islamistes.  En janvier dernier, après avoir refusé à maintes reprises, j’ai fini par accepter ce débat en direct pour parler au plus grand nombre arguments sérieux à l’appui à un moment où à Nouakchott on sortait à peine de la terreur au vrai sens du mot après l’affaire Ould Mkheitir condamné à mort pour apostasie et dont le recours à la cour suprême est toujours en souffrance...

 
A l’époque, l’année dernière quasiment jour pour jour, j’avais accepté car on se souvient que la terreur avait fait  fuir quasiment tous les intellectuels mauritaniens,  les journalistes jusqu’à l’ordre national des avocats aux abonnés absents avec à sa tête maître Bouhoubény devenu un homme politique qui déclare s'engager pour la démocratie et les causes justes.

 
A l’époque, il faut se souvenir que le premier avocat de Ould Mkheitir a dû faire machine arrière car il craignait pour sa famille vu que les activités commerciales d’un de ses fils ont été attaquées par les manifestants. Il faut se souvenir que tous les sites arabophones avaient retiré les textes du jeune forgeron qui s’exprimait aux noms des siens. Aussi personne n’avait entendu parler de son texte de repentir où il remettait les choses au point sentant que son texte a été manipulé pour le condamner pour des raisons qui deviendront plus claires ensuite. Lire ceci...

 

 

 
Il faut se souvenir que la terreur était telle que n’eussent été quelques mauritaniens du net francophone, la vérité de cette affaire eût été étouffée et le crime parfait réussi...

 
Grand Merci à la première équipe, qui tient à garder l’anonymat, qui a accepté de traduire le premier texte de sorte qu’on puisse savoir ce que le condamné radicalement a dit exactement et non ce que rapportent ceux qui ont voulu sa peau et l’ont obtenue. Un Merci inestimable à Jemal Ould Yessa qui a traduit le second texte, celui face auquel notre code pénal réclame le pardon sans parler de plusieurs versets du coran dont nous parlons dans ce débat télévisé.

 

 
Je ne suis allé à la télévision que pour boucler la boucle de cette affaire à l’époque de la terreur. C’était un débat en direct c’est-à-dire qui touchait le plus grand nombre ne serait-ce que visuellement. Ce n’était pas évident car on ne parle pas à tout public de la même façon surtout un public si hétérogène.

 
J’ai ensuite été agréablement surpris de voir la télé repasser de temps en temps ce débat mais au fil de l’année, sachant à qui appartient cette boutique, la meilleure de la place d’ailleurs, j’ai compris que désormais il s’agissait de l’inscrire dans une politique improvisée du pouvoir qui essaie de rétropédaler après avoir caressé dans le sens du poil  la barbe  des islamistes  bienvenus en Arabie jusqu’à ce qu’un revirement politique saoudien  les déclare soudainement terroristes.

 
Le conflit qui agite actuellement le pouvoir et les frères musulmans, alliés et sympathisants, n’est pas le mien car je n’ai pas envie d’être ni le dindon de la farce ni l’agitateur d’arguments. A propos de Ould Mkheitir tout a été dit, c’est au pouvoir de prendre ses responsabilités et d’assumer ses actes comme c’est au pouvoir d’envoyer à la télé ceux qu’il engraisse pour défendre sa  navigation politique à vue...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires