Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Géostratégie/Ukraine : Poutine se vengera sur la Syrie


International
Mercredi 26 Février 2014 - 17:10

L'ensemble de la presse arabe s'accorde à lier les dossiers ukrainien et syrien, considérés comme deux piliers dans la stratégie du président russe.


Géostratégie/Ukraine : Poutine se vengera sur la Syrie
Pour le quotidien panarabe nationaliste Al-Quds Al-Arabi, "les dirigeants russes se sont employés à faire échouer les deux révolutions ukrainienne et syrienne. C’est pourquoi les révolutionnaires syriens ont vu dans la fuite de Ianoukovitch une victoire pour eux-mêmes. Certains d’entre eux ont même participé aux combats de rue à Kiev, brandissant côte à côte le drapeau syrien et le drapeau ukrainien."
 
Or, estime le journal, "les Russes seront d’autant plus intraitables sur la Syrie qu’ils viennent de perdre en Ukraine". Et d’ajouter : "Des dizaines d’officiers et de conseillers russes haut gradés seraient arrivés en Syrie ces dernières semaines pour soutenir le régime dans sa lutte contre l’opposition."
 
De son côté, le quotidien libéral libanais An-Nahar note : "On ignore dans quelle mesure l’incendie en Ukraine a contribué au vote à l’unanimité, le 19 février au Conseil de sécurité de l’ONU, d’une résolution autorisant l’acheminement d’aide humanitaire en Syrie. Beaucoup d’observateurs ont l’impression que Moscou voulait détourner les regards du fait qu’elle était en train de perdre un allié dans son environnement immédiat en renonçant, pour la première fois depuis trois ans, à faire usage de son droit de veto pour protéger le régime de Bachar El-Assad." 
 
"Odeur de complot"
 
Enfin, le quotidien panarabe à capitaux saoudiens Al-Hayat relève lui aussi la concomitance "entre le moment où la situation en Ukraine était en train d’échapper au contrôle du Kremlin et le vote à l’unanimité de la résolution relative à l’aide humanitaire en Syrie. La Russie aurait probablement pris une autre position si le vote avait eu lieu quelques jours plus tard."
 
Selon Al-Hayat, "en homme de l’ex-KGB, Poutine, qui était en train de vivre les plus beaux jours de sa vie avec les Jeux olympiques de Sotchi, ne pouvait que sentir l'odeur de complot derrière les événements, complot destiné à punir la Russie pour son retour en force sur la scène internationale". Et de conclure : "Il y en a qui pensent que Poutine a été blessé en Ukraine. Cela le rendra plus redoutable sur la Syrie. Le monde a échoué à convaincre Poutine [de ne pas s’immiscer] en Syrie. Comment pourrait-il le convaincre alors qu’il a été blessé en Ukraine ?"

Source : Courrier international
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire