Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Génie : A 15 ans il fait la une de Nature et bouleverse les théories de l'astronomie


Lu sur le web
Dimanche 6 Janvier 2013 - 11:00

Lors d'un stage à l'observatoire de Strasbourg où son père travaille, Neil Ibata a mis au point un programme informatique pour analyser trois années d'observations. Résultat, à seulement 15 ans, il a permis de montrer que des galaxies naines tournaient de manière ordonnée autour de la galaxie d'Andromède. Il a ainsi fait la une de Nature car cette découverte contredit les théories selon lesquelles les galaxies seraient disposées de manière aléatoire.


La galaxie d'Andromède. Crédit : Adam Evans.
La galaxie d'Andromède. Crédit : Adam Evans.
Grâce à Neil Ibata, de nombreux employeurs vont très certainement arrêter de cantonner leurs stagiaires à la photocopieuse et à la machine à café. Ce jeune homme de 15 ans, étudiant en 1ère S lycée international des Pontonniers à Strasbourg, vient en effet de co-signer la une de la prestigieuse revue Nature. Il doit cet honneur à sa découverte de la rotation de galaxies naines autour de la galaxie d’Andromède, une nouvelle qui remet en cause les modèles dominants.

Pourtant Neil Ibata n’était pas venu en stage à l’observatoire de Strasbourg, où son père Rodrigo Ibata est astrophysicien, pour observer le cosmos, mais bien pour maitriser le langage informatique Python. "Mon père m'a proposé de mettre en pratique ce que j'avais appris pour visualiser des données qu'il avait rassemblées depuis plusieurs années avec son équipe sur la galaxie Andromède, a-t-il expliqué au Figaro."

Tout le contraire de ce que son père cherchait

Ces données avaient été prises par les télescopes Canada-France-Hawaï et Keck entre 2008 et 2011. Le mouvement des galaxies naines dans le voisinage d’Andromède intriguait de nombreux chercheurs car il semblait aller à l’encontre des théories dominantes selon lesquelles les galaxies grandissent grâce à l’accumulation de matière issue de galaxies plus petites, disposées à proximité de manière aléatoire.

"Cela faisait plusieurs années que des astronomes prétendaient que les galaxies naines situées dans le voisinage de plus grosses structures comme Andromède ou notre Voie lactée n'étaient pas réparties de façon aléatoire, avoue Rodrigo Ibata au Figaro. Je n'étais moi-même pas convaincu car cela remettait en cause les théories existantes sur la matière noire et la formation des galaxies. J'espérais que nos mesures allaient permettre de démontrer qu'ils avaient tort."

Travailler dans un autre domaine

Au final, c’est bien l’inverse qui a été montré. Ces galaxies naines tournent bien autour d’Andromède et sont organisées au sein d’un disque fortement aplati d’un million d’années-lumière de diamètre, en constante rotation. Et c’est bel et bien le programme de Neil qui a permis de le montrer. Ce dernier souhaite devenir chercheur en sciences, "mais ce ne sera pas dans le même domaine que mon père, précise-t-il. Je pense que c'est mieux de ne pas faire exactement la même chose que ses parents."

Martin Koppe
Pour maxisciences.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires